Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Méditerranée - La Sardaigne en proie au Coronavirus, inquiète du retour des "continentaux"

-
Par , , France Bleu RCFM
Sardegna

Avec un triste record Européen de plus de 6 000 décès liés au Coronavirus, l'Italie voisine durcit ses restrictions, dans le champ économique et dans celui des libertés individuelles. En Sardaigne, pourtant, l'inquiétude est renforcée par les flux venant de l'autre rive.

La une du journal "La Nuova Sardegna" datée de dimanche 22 Mars.
La une du journal "La Nuova Sardegna" datée de dimanche 22 Mars. © Radio France - Jérôme Susini

En Sardaigne, île voisine de la notre, le nombre de décès et de cas de COVID-19 s'accroît. Ces derniers jours, l'inquiétude est venue également de sardes rentrés de Lombardie sans s'être signalés aux autorités. 

_"Tout au début de la pandémie il y a eu des continentaux, notamment de zones septentrionales de l'Italie, où la pandémie s'est développée encore plus que sur d'autres territoires_. Ils sont venus sans avertir personne dans leur résidence secondaire près de la mer. Ils ont donc créé une ambiance particulière, parce que dans tous les villages pendant l'été les touristes affluent, et ils n'ont pas respecté les mesures de restrictions, donc ils sortaient, et se promenaient [...]" explique Carlo Pala, professeur et politologue à l’université de Sassari (qui elle aussi a été désertée).

Durcissement des mesures dans toute l'Italie

L'arrêt des chantiers de construction et des activités artisanales sans lien avec les filières essentielles ou l’interdiction de faire du sport en extérieur a été décidé ce dimanche, et annonce par Giuseppe Conte, chef du gouvernement italien.

Les marchés hebdomadaires découverts sont également fermés à partir de cette semaine. Autre mesure,  dans les pharmacies ou les supermarchés, les clients seront soumis à un contrôle de la température. 

"Ils ont fermé les usines qui n'étaient pas indispensables pour la production en ce moment, et il y a eu aussi un décret qui interdit les déplacements des gens d'une communes à l'autre", explique encore Carlo Pala.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu