Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Mérignac : la ministre des Armées inaugure le pôle militaire de vaccination

-
Par , France Bleu Gironde

L'armée continue de participer à l'effort collectif de la vaccination et un pôle militaire de vaccination a ouvert ce jeudi à Mérignac (Gironde). Florence Parly, la ministre des Armées, était présente pour l'inaugurer.

Florence Parly (à gauche) avec à ses côté Geneviève Darrieussecq et Alain Anziani, le maire de Mérignac (à droite)
Florence Parly (à gauche) avec à ses côté Geneviève Darrieussecq et Alain Anziani, le maire de Mérignac (à droite) © Radio France - Yvan Plantey

À Mérignac, dans l'agglomération bordelaise, la ministre des Armées Florence Parly est venue inaugurer le pôle militaire de vaccination installé au Pin Galant, ce jeudi. L'armée poursuit l'effort collectif initié avec les centres de vaccination installés Hôpitaux d'instruction des armées (HIA) il y a trois semaines et dont un est situé en Gironde, dans l'hôpital Robert Picqué. L'objectif affiché est d'administrer, sur tout le territoire, jusqu'à 50.000 doses par semaine.

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

Dans le centre de Mérignac, l'objectif affiché par la ministre des Armées est d'administrer 1 000 doses par jour. Pour le moment, 500 vont être injectées pour commencer et "dès la semaine prochaine on franchira un nouveau pallier avec 600 et très rapidement on atteindra notre objectif", précise Florence Parly.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le maire de Mérignac, Alain Anziani, indique que la Ville avait besoin d'une forte logistique : "Ici, il y a 52 militaires par jour qui sont présents, qui assurent l'accueil et qui orientent les patients." Il rappelle que Mérignac a de très bonnes relations avec l'armée car "on a deux bases sur le territoire, donc ils ont accepté de venir nous donner un coup de main".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess