Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"On meurt tous les jours du Covid dans l'Hérault", le préfet demande encore plus de civisme

-
Par , France Bleu Hérault

Tous les indicateurs de l'épidémie de Covid sont à la hausse dans le département de l'Hérault : taux d'incidence, taux de contamination, taux de reproduction. Le préfet va encore renforcer les contrôles. Dès la semaine prochaine, le nombre de personnes vaccinées va être multipliées par quatre.

Le nombre de personnes hospitalisées est le même qu'au plus fort de la crise en avril et en novembre 2020
Le nombre de personnes hospitalisées est le même qu'au plus fort de la crise en avril et en novembre 2020 © Maxppp - SYLVIE CAMBON

82 personnes malade du Covid-19 sont actuellement en réanimation dans les hôpitaux de l'Hérault, c'est autant qu'en novembre 2020 et en avril 2020 lors des deux pics de la première et la deuxième vague. La situation est tendue dans tous les services hospitaliers du département. 

Une petite commune de l'Hérault rayée de la carte en un an

"On meurt tous les jours du Covid-19 dans l'Hérault, il ne faut pas l'oublier" rappelle Jacques Witkowski, le préfet. "Depuis le début de l'épidémie, ce sont 966 personnes qui sont mortes du Covid-19, l'équivalent de la population d'une belle commune. Tous les jours on compte 200 malades de plus, le nombre de cas contacts a été multiplié par deux en un mois. " 

Le préfet lance à nouveau un appel au civisme de la population, "la majorité des gens respectent les gestes barrières et le couvre-feu, mais on constate cependant un relâchement, avec des regroupements ou des gens qui ne portent pas le masque. Ce sont ces comportements qui facilitent la transmission du virus". Jacques Witkowski rappelle par exemple qu'après le carnaval interdit de Cournonterral en février, le taux d'incidence du virus est passé de 200 à 700.

De 7.000 personnes vaccinées par semaine à 30.000 dès la semaine prochaine

Concernant la vaccination, depuis le 4 janvier, ce sont 7.000 personnes qui sont vaccinées chaque semaine. À compter du 8 avril, ce nombre va passer à 30.000. Il existe actuellement 24 centres de vaccination, deux nouveaux ouvriront dans les 15 prochains jours. Les deux centres de grandes capacités au SDIS de Vailhauquès (Centre des pompiers) et au Zinga Zanga à Béziers vont encore augmenter leur rythme de vaccination.

Un troisième centre de grande capacité devrait ouvrir à Montpellier courant mai. Un tiers des centres fonctionnent le samedi, et un quart seront même ouverts le lundi de Pâques. Concernant le projet de "vaccidrive" proposé par la clinique Saint-Jean à Saint-Jean-de-Védas, le dossier est encore à l'étude mais il pourrait être autorisé dans les prochains jours.

Le préfet l'assure, il n'y a pas de doses cachées de vaccins dans le département, toutes les doses qui sont livrées sont redistribuées dans les centres de vaccination.

Les centres de vaccination dans l'Hérault
Les centres de vaccination dans l'Hérault - pref 34
Choix de la station

À venir dansDanssecondess