Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Meurthe-et-Moselle : De nouvelles mesures pour freiner l'épidémie attendues dès la semaine prochaine

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine

Le préfet de Meurthe-et-Moselle invité ce jeudi matin sur France Bleu Lorraine a annoncé que par décret dimanche de nouveaux pouvoirs lui seront conférés pour freiner la propagation de la COVID-19. Le département vient de passer en vigilance active du virus.

Depuis mercredi, le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants est dépassé en Meurthe-et-Moselle
Depuis mercredi, le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants est dépassé en Meurthe-et-Moselle © Maxppp - Alexandre Marchi

Comme cinquante autres départements français, la Meurthe-et-Moselle est désormais zone de circulation active du coronavirus. Le département vient de franchir le seuil d'alerte avec plus de 54 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants, un chiffre qui reste pour l'heure en deçà de la moyenne nationale (88 cas pour 100.000 habitants). 

Ce seuil symbolique démontre que le virus circule de plus en plus vite même si les hospitalisations restent contenues et stables pour le moment (45 patients dont 3 en réanimation). Un passage en vigilance active qui donne de nouvelles prérogatives au préfet du département. L'exécutif doit valider dimanche un décret en ce sens. 

Pas de reconfinement

Pour l'heure le préfet de Meurthe-et-Moselle, Arnaud Cochet n'envisage pas de confinement local : "A ce stade, ce serait inutile et inopérant", affirme t-il ce jeudi sur France bleu Sud Lorraine.  Même décision concernant d'éventuelles limitations de déplacement comme c'était le cas pendant le confinement. Le préfet a le pouvoir de le faire mais il n'entend pas en venir là pour le moment. 

En revanche, Arnaud Cochet a écrit aux centaines de maires du département pour leur demander ne plus ouvrir leurs salles des fêtes pour des événements privés comme les mariages ou les rassemblements familiaux. "Nous savons que les clusters dans le département sont liés à ce type de rassemblement. Il faut donc casser cette chaîne de contamination", précise t-il. 

Bars et restos au cas par cas

Et quid des bars et restaurants qui sont dans certains départements fermés plus tôt dans la soirée notamment dans les Bouches du Rhône ? Le préfet ne veut pas en arriver là : "Je ne veux pas pénaliser une profession qui souffre déjà beaucoup. Nous agirons au cas par cas, détaille t-il.Des fermetures ponctuelles peuvent être décidées. Des procédures sont en cours actuellement mais nous nous focalisons sur les établissements qui ne respectent pas le protocole sanitaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess