Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

POISSON D'AVRIL - Michel Cymes : "des suppositoires à base de moutarde seraient utilisés comme produits dopants"

samedi 1 avril 2017 à 0:11 Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Bourgogne et France Bleu

La moutarde de Dijon pourrait être classée comme produit dopant. D'après le médecin Michel Cymes, une revue scientifique américaine a publié une étude qui montre que certains sprinteurs de haut niveau utilisent des suppositoires à base de moutarde pour améliorer leurs performances.

Les suppositoires à la moutarde provoqueraient une dilatation des bronches et une forte irritation
Les suppositoires à la moutarde provoqueraient une dilatation des bronches et une forte irritation - © Maxppp / © Getty

Dijon, France

La moutarde de Dijon est-elle un produit dopant ? C'est ce que semble montrer une étude publiée dans une revue scientifique américaine, spécialisée dans la médecine du sport. C'est Michel Cymes, le médecin qui anime "Le magazine de la santé" et "Allô Docteurs" sur France 5, qui est tombé sur cet article. "Cette étude montre que certains athlètes de haut niveau, surtout dans le sprint, se doperaient avec de la moutarde " raconte Michel Cymes. "Il n'y a pas eu de test de dépistage, mais ce sont les athlètes qui ont reconnu avoir utilisé des suppositoires à base de moutarde."

La moutarde dilate les bronches et a un effet irritant

Mais quels sont les effets de la moutarde sur le corps humain ? Michel Cymes précise que "moutarde, ça vient du latin Mustum Ardens, qui signifie le moût ardent. Vous savez que plusieurs sportifs de haut niveau sont déclarés asthmatiques, puisque ça leur permet de prendre des produits bronco-dilatateurs pour se doper, ça permet d'augmenter l'arrivée d'air, et de débloquer les bronches."

Et on sait depuis longtemps que la moutarde a cet effet bronco-dilatateur. "Depuis des années, il y a en pharmacies des cataplasmes à base de moutarde " rappelle Michel Cymes. "On appelle ça les sinapismes Rigollot, et les personnes asthmatiques peuvent se les appliquer sur la poitrine pour mieux respirer."

Le suppositoire à base de graines de moutarde serait donc un détournement de ces cataplasmes. Et il aurait un double-effet sur le corps des sportifs : "d'une part l'effet sur la dilatation des bronches, qui permet donc de mieux respirer, explique le médecin, et puis un effet irritant. Quand vous vous mettez un suppositoire à base de graines de moutarde dans l'anus, c'est très irritant. Et il semblerait, notamment sur le départ du 100 m, que l'irritation propulse les athlètes en dehors des starting-blocks beaucoup plus rapidement."

La moutarde de Dijon est la plus répandue dans le milieu sportif

Risque t-on de voir cette pratique se développer ? "Pour fabriquer soi-même des suppositoires, il faut déjà un moule à suppositoires et on n'en trouve pas facilement dans le commerce. Mais c'est vrai qu'on pourrait imaginer des petits malins fabriquer leurs propres moules et y mettre des graines de moutarde enrobées de glycérine qui permettraient donc de sortir un peu plus rapidement des starting-blocks."

Et Michel Cymes nous confirme que les auteurs de l'article expliquent que la fameuse moutarde de Dijon, qui est très réputée dans le monde entier, est celle qui circule le plus dans le monde de l'athlétisme.

Le médecin Michel Cymes explique comment la moutarde agit sur le corps humain