Santé – Sciences

Mobilisation contre le chikungunya aux Antilles et en métropole

Par Marie Mutricy, France Bleu mercredi 9 juillet 2014 à 11:54

Le moustique-tigre est vecteur du chikungunya
Le moustique-tigre est vecteur du chikungunya © MaxPPP

Avec les départs en vacances, les services sanitaires se mobilisent pour tenter de lutter contre la propagation du chikungunya et de la dengue, maladies transmises par les moustiques qui prolifèrent à l'orée de la saison des pluies, dans les Antilles. En métropole, le moustique vecteur est présent dans 18 départements.

Environ 400.000 personnes vont partir dans les Antilles cet été , que ce soit en Martinique, Guadeloupe, à Saint-Martin, Saint-Barthélemy ou en Guyane. Beaucoup sont des ultramarins en visite dans leur famille, qui connaissent déjà les risques mais de nombreux messages de prévention sont tout de même diffusés pour éviter un regain de contamination. Le chikungunya, transmis par un type de moustique, entraîne de fortes fièvres et des douleurs articulaires. Cette maladie est le plus souvent bénigne mais peut être fatale aux personnes déjà affaiblies. Selon les derniers chiffres des services sanitaires, 100.000 personnes sont déjà atteintes Outre-Mer.

Aucun traitement préventif contre le chikungunya

C'est le moustique-tigre qui est porteur du chikungunya. Il n'y a ni vaccin ni traitement contre cette maladie , qui peut être dangereuse voire mortelle pour les personnes affaiblies. Le seul moyen de lutte est de se protéger avec des répulsifs puissants et de consulter un médecin en cas de symptômes.C'est ce que rappellent des messages de prévention diffusés en ce moment dans les avions en partance vers l'Outre-mer.En Martinique, Guadeloupe, à Saint-Martin, Saint-Barthélemy ou en Guyane, les médias locaux diffusent également des spots de prévention en français et en créole.

Et des flyers comme celui de l'Agence régionale de santé de Guyane.

Flyer de prévention contre le chikungunya en Guyane - Aucun(e)
Flyer de prévention contre le chikungunya en Guyane

18 départements de métropole en alerte

En métropole, le moustique-tigre est déjà présents dans 18 départements .

le moustique porteur du chikungunya est présent dans 18 départements de métropole - Aucun(e)
le moustique porteur du chikungunya est présent dans 18 départements de métropole

Avec ces messages de prévention, les Agences régionales de santé espèrent que des voyageurs ne ramèneront pas le virus avec eux , d'autant que pendant les vacances, les médecins sont également en congés, ce qui complique l'accès aux soins. Il y a déjà 47 cas de chikungunya en métropole recensés depuis mai. 95% des malades revenaient des Antilles, ce qui signifie que la maladie n'est, pour l'instant, qu'"importée", selon l'Institut national de veille sanitaire. L'épidémie de chikungunya a commencé en novembre 2013 à Saint-Martin, une première dans la région, et n'a pour l'instant pas atteint de pic.