Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mobilisation des personnels soignants ce jeudi 15 octobre

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Les personnels soignants sont appelés par plusieurs syndicats et collectifs à faire grève ce jeudi 15 octobre partout en France pour réclamer des embauches et des hausses de salaires. Une délégation de Nordistes sera dans le cortège parisien.

Un bus de la CGT part ce jeudi à 9h du CHU de Lille pour emmener les manifestants nordistes rejoindre le cortège parisien
Un bus de la CGT part ce jeudi à 9h du CHU de Lille pour emmener les manifestants nordistes rejoindre le cortège parisien © Radio France - Stéphane Barbereau

"Nos revendications ne sont pas nouvelles, ça fait longtemps que la CGT prévient que nous ne serons pas capables d'absorber une crise sanitaire comme celle que nous vivons. Et malheureusement, les faits nous donnent raison", explique Matthieu Collart, l'un des représentants de la CGT au CHU de Lille. Il sera présent ce jeudi dans le cortège parisien pour réclamer des embauches et des hausses de salaires alors que le projet de loi de financement de la sécurité sociale sera bientôt débattu à l'Assemblée nationale qui fixe donc le budget alloué à la santé pour 2021. 

Selon le syndicaliste, la crise sanitaire actuelle a permis de servir de révélateur à une situation de crise pour l'hôpital : "Au CHU de Lille, cela fait deux années déjà que l'on supprime des postes, 80 équivalents temps plein supprimés en 2018, 54 en 2019. C'est historique, c'est la première fois que cela arrive au CHU de Lille, et ce sont autant de postes qui nous manquent à l'heure actuelle pour affronter la crise sanitaire." Or la CGT redoute qu'on demande une fois de plus à l'hôpital de faire un effort financier l'an prochain, de l'ordre de 900 millions d'euros alors que le "Ségur de la santé" signé en juillet par d'autres organisations syndicales était très insuffisant aux yeux d'autres acteurs. 

Les organisations qui appellent à la grève réclament des embauches massives et des hausses de salaires
Les organisations qui appellent à la grève réclament des embauches massives et des hausses de salaires © Maxppp - Michel Clementz

"Nos revendications n'ont pas changé, le Ségur n'a répondu à rien", estime Vincent Porteousse, urgentiste au CHU de Lille et membre du collectif inter-urgences, "Sur les rémunérations, il y a eu un tout petit coup de pouce, mais il est partiel, il ne concerne pas tout le monde, et surtout qui n'est que le rattrapage d'une situation de perte de rémunération depuis dix ans. Par ailleurs, on continue à fermer des lits, des structures, à supprimer du personnel.

Les organisations qui appellent à la mobilisation ce jeudi (CGT Santé, SUD Santé, les urgentistes de l'Amuf, les infirmiers de SNPI, le collectif inter-urgences et Inter-Blocs) demandent donc des embauches massives, à raison de 100.000 personnels dans les hôpitaux publics et 200.000 dans les Ehpad. Ils réclament également des hausses de salaire de 300 euros net par mois pour tous les personnels hospitaliers. 

Un rassemblement est prévu ce jeudi à 13h15 devant le Centre Hospitalier de Tourcoing. Un bus de la CGT partira lui à 9h du CHU de Lille pour emmener les Nordistes manifester avec le cortège parisien. À Paris, le cortège doit partir à 13h30 au niveau de l'Ecole militaire. 

Interview d'Isabelle Bosseman, secrétaire générale de la CGT au CHU de Lille

Choix de la station

À venir dansDanssecondess