Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : les collectivités de Drôme Ardèche distribuent des masques aux habitants

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Lors de son allocution télévisée du 13 avril, Emmanuel Macron a annoncé le déconfinement à partir du 11 mai, en évoquant le port du masque, sans plus de précision. Mais comment s'en procurer ? Les collectivités, les entreprises et les particuliers se mobilisent pour la population.

Coronavirus : fabrication de masque de protection en tissus à la maison avec une machine à coudre
Coronavirus : fabrication de masque de protection en tissus à la maison avec une machine à coudre © Radio France - Stéphanie Berlu

Le port du masque sera-t-il obligatoire, à partir du 11 mai 2020, à l'occasion du début du déconfinement ? On l'ignore pour l'instant, mais certains élus prennent les devants. Ils veulent équiper chaque habitant d'un masque de protection, pour plus de sécurité, plus de sérénité aussi, lorsque la population pourra à nouveau sortir. Entreprises et particuliers sont sollicités pour constituer les stocks.

Un masque réutilisable cent fois à Montélimar

Sur sa page Facebook, ce vendredi 24 avril, le maire de Montélimar Franck Reynier, annonce que 40 000 masques vont être distribués aux Montiliens. À partir du 5 mai, ils en recevront un dans leur boîte aux lettres, accompagné d'une notice rappelant comment l'utiliser et d'un bon de retrait. Grâce à ce bon, une personne du foyer pourra retirer des masques supplémentaires pour les autres membres du lieu de vie.

Cette distribution aura lieu à partir du 11 mai dans cinq drives :

  • parking du palais des congrès (avenue du 14-Juillet),
  • parking de l'espace éducatif et sportif (avenue Jean Jaurès),
  • parking du stade de l'Hippodrome (route d'Espeluche),
  • parking de l'école de Maubec (chemin de Ravaly)
  • parking du lycée Les Catalins (allée Henri Dunant)

Les gens sans voiture pourront se rendre à la mairie, dans la salle d'honneur. Ces masques en tissu seront lavables une centaine de fois.

Romans-sur-Isère distribuera deux masques à chaque habitant

La ville de Romans-sur-Isère annonce ce mercredi 22 avril qu'elle distribuera deux masques "homologués, lavables et réutilisables" à chaque habitant entre le 4 et le 9 mai. Des masques de petite taille sont prévus pour les enfants. La distribution se fera dans des points de retraits répartis sur l'ensemble de la commune.

La moitié de ces masques a été commandée par la ville de Romans à la société drômoise HD86, basée à Portes-lès-Valence. L'autre moitié provient de la dotation régionale annoncée par Laurent Wauquiez. 

Guilherand-Granges distribue un masque à chaque habitant, y compris aux enfants

Un masque par foyer est d'abord distribué dans la boîte-aux-lettres des Guilherandais-Grangeois, à partir du 6 mai. Un des membres du foyer pourra ensuite, récupérer un masque pour chaque personne de sa famille, dans un des six points de retrait de la commune et selon un planning défini en fonction de l'ordre alphabétique de son nom de famille. La ville distribuera aussi des masques de petite taille pour les enfants. 

Arche Agglo fournira un masque à chaque habitant de son territoire

La communauté de communes drôme-ardéchoise Arche Agglo annonce ce mercredi 22 avril qu'elle fournira un masque de protection à chacun des habitants de son territoire. Des masque de protection lavables et réutilisables qui seront fournis "en complément de ceux fournis par la région". Ils ont été "commandés par une entreprise tournonaise avec des fabricants locaux", précise Arche Agglo.

Bourg-de-Péage livrera début mai deux masques par habitant

Dans un post Facebook, Nathalie Nieson annonce le 21 avril avoir commandé 20.000 masques de protection réutilisables, lavables 100 fois. Chaque habitant en recevra deux exemplaires. Les familles recevront un courrier dans les prochains jours afin qu'ils précisent les besoins du foyer (nombre de personnes, tailles adulte et enfant). Ces masques devraient être livrés dans les boîtes aux lettres à partir du 4 mai. Ils ont été commandés auprès de l'entreprise Hd86 à Portes-lès-Valence. Un investissement de 40.000 euros. 

Portes-lès-Valence : un masque par habitant

La municipalité portoise a également commandé ces masques en tissu, triple épaisseur 100% coton, lavables plus de 100 fois à 60°. Leur réception, indique la mairie, devrait avoir lieu avant la fin du confinement. Ils seront livrés par les élus de Portes-lès-Valence.

Un masque pour chaque habitant de la région

Ce jeudi matin, Laurent Wauquiez, le président du Conseil régional a promis un masque pour chacun des habitants d'Auvergne Rhône-Alpes. La Région a commandé 9 millions de masques en tissu lavable à plusieurs entreprises de la région. Ils seront distribués, via les mairies, entre les 4 et 30 mai, a précisé Laurent Wauquiez sans spécifier qui des agglomérations ou des zones rurales seront les premières servies. 

L'Etat s'engage, la communauté de communes Porte de DrômArdèche anticipe

Ces masques commandés par la région viendront en plus de ceux de l'Etat. Une commande de deux milliards de masques de protection a été passée. Dans le Nord de la Drôme et de l'Ardèche, Pierre Jouvet, président de la communauté de communes Porte de DrômArdèche, a dores et déjà commandé 50.000 masques. Des masques réutilisables, que l'élu se procurera auprès de l'entreprise Chamatex, basée à Ardoix, en Ardèche. Ces masques seront distribués à partir du début du mois de mai. 10.000 masques chirurgicaux sont aussi commandés pour les personnels soignants.

Le département de la Drôme équipe les intervenants auprès des publics fragiles 

Marie-Pierre Mouton, présidente du conseil départemental de la Drôme, a participé symboliquement mardi 21 avril à Loriol-sur-Drôme à la distribution d'une partie des 300.000 masques commandés fin mars pour faire face à l'épidémie de coronavirus. Des équipements de protection destinés aux associations qui travaillent avec le département comme l'aide à domicile, les résidences pour personnes âgées ou l'aide aux handicapés. Ces 300 mille masques ont été achetés de manière groupée avec d'autres départements. 15.000 sur-blouses ont aussi été achetées : un investissement de 300.000 euros pour le département.

L'agglomération d'Annonay a passé commande

C'est aussi l'entreprise Chamatex qu'a contacté l'agglomération d'Annonay dans le Nord Ardèche. Son président, Simon Plenet a commandé 100.000 masques. Deux pour chaque habitant du territoire. 

Trois intercommunalités du sud-Ardèche s'unissent

Les communautés de communes des Gorges de l'Ardèche, du Pays des Vans en Cévennes et du pays de Beaume-Drobie, s'associent pour commander 12.000 masques en tissu. Là encore, c'est auprès de l'entreprise ardéchoise Chamatex d'Ardoix que la commande a été passée. Cela représente 4.000 masques par communauté de communes.

Trois communautés de communes du Sud Ardèche s'unissent pour commander 12.000 masques.
Trois communautés de communes du Sud Ardèche s'unissent pour commander 12.000 masques. - Capture d'écran du communiqué de presse

Comme indiqué dans leur communiqué, les communautés de communes attribueront d'abord ces masques aux agents des collectivités locales et aux professions les plus exposées. Elles étudient aussi des solutions complémentaires "comme l'éventuel soutien de bénévoles locaux pour la confection de masques à base de tissus homologués afin de couvrir à terme les besoins (...) pour l'ensemble de la population du territoire".

L'agglomération de Montélimar fait appel aux professionnels et aux particuliers

A Montélimar, le président de l'agglomération Franck Reynier, lui aussi mixe deux solutions. Il va passer commande à une entreprise, des consultations sont en cours, mais dit-il "cela n'empêche pas les initiatives de solidarité merveilleuses qui se sont mises en place. Des couturières réalisent des masques, la population pourra aussi être fournie avec ces masques-là. Nous fournissons du matériel aux associations qui coordonnent cette action. _Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues_". Montélimar Agglo a besoin de 67.000 masques en tissu pour ses habitants.

Bourg-lès-Valence cherche des couturières 

A Bourg-lès-Valence, la maire a lancé un appel aux bonnes volontés pour la confection de masques en tissus. Marlène Mourier cherche des volontaires pour confectionner ces masques. Elle parle d'un "geste de solidarité" en cette période de confinement. La maire lance aussi un appel aux dons de tissus en coton : draps, torchons, chemises, jeans, ...

A Valence, les habitants dotés deux fois ?

Nicolas Daragon a annoncé, samedi 18 avril, l'arrivée prochaine d'une commande de 64.000 masques réutilisables. La ville s'est fourni auprès d'une entreprise savoyarde au début du mois. Tous les Valentinois seront équipés d'ici le 30 avril. Un masque sera d'abord envoyé à chaque domicile pour permettre à une personne du foyer d'aller retirer des masques pour le reste de sa famille. Il devra se munir de certains documents et respecter un planning de retrait, à partir du 29 avril. Ces masques seront réutilisables une dizaine de fois. 

A Romans-sur-Isère, des "dispositions" seront prises

Le maire de Romans-sur-Isère, Marie-Hélène Thoraval, salue l'annonce de la distribution par la Région d'un masque par personne. "Cette initiative, que je salue en tant que conseillère régionale, viendra compléter les dispositions que la Ville de Romans-sur-Isère _prendra de son côté. [#UnMasquePourChaqueHabitant_](https://www.facebook.com/hashtag/unmasquepourchaquehabitant?source=feed_text&epa=HASHTAG&xts__%5B0%5D=68.ARBpFdNKTJpFB4fOGGq3aD9as4szVMUqwRS8w8dnqnUYTakGljI8NKBxDp3DNcGdHGVz6U5cUPQ75-6jASrMiGJhwOCWGtakAbqC1GLawGAojXaOMV6_5LBWeraNMXLv2PRN0mw_0pQDC0PGbS9W_kYsm0LJvleNoYrAZxXGpolDqoOlWOr-AWCBjC3ZDvvqr6pik6yH6w1w9xeHHfHlqytEW20MKq_3P1sn0aXlIZBQJnBRHRqUvUtcKJQ9y61pQt9l9O-ic4OZ-fl_5pVSMHCd3jAx_mqgFXh2HAXWLf3L2yHXCnNhwLIStmp4HyzDSt22RK7f8KnIlBN5K_a4owA7mN&tn=%2ANK-R)", écrit-elle sur sa page Facebook.

Des bénévoles mobilisés

A toutes ces décisions politiques, s'ajoutent les initiatives privées, qui ont fleuri un peu partout en Drôme Ardèche. De nombreuses associations de retraités, de couturières, ou même des particuliers habiles avec une machine à coudre se sont mis à confectionner des masques. Ils se basent sur les patrons qui circulent sur internet : celui diffusé par le CHU de Grenoble, que vous retrouvez ici

Chacun peut confectionner son masque de protection maison.
Chacun peut confectionner son masque de protection maison. © Radio France - Florence Gotschaux

Et celui de l'AFNOR, l'Association française de normalisation, ci-dessous. Ces bénévoles distribuent ensuite ces masques à leurs voisins, ou aux personnels de santé de leur connaissance.

Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 1.
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 1. - AFNOR
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 2.
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 2. - AFNOR
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 3.
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 3. - AFNOR
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 4
Patron de l'AFNOR pour fabriquer un masque de protection 4 - AFNOR

Nord-Drôme : une plateforme internet lancée par la députée

La députée du Nord Drôme Emmanuelle Anthoine vient, elle, de lancer une plateforme sur internet "Nord Drôme contre le virus". Des particuliers, des professionnels autres que soignants veulent porter des masques. La députée veut, en quelque sorte, coordonner l'offre et la demande : "je me suis rendue compte qu'il y avait plein d'initiatives de couturières, d'entreprises comme 1083, Vuitton qui, je crois, réoriente aussi ses ateliers pour faire des masques. Mon but, c'est de faire le lien." Avec sa plateforme internet, la députée drômoise invite aussi au don de matériel informatique, ordinateurs, tablettes. Pour les jeunes qui font école à la maison et ne sont pas forcément équipés, et pour les personnes âgées confinées en Ehpad.

Certaines entreprises protègent leurs salariés

Certains d'entre vous obtiendront aussi un masque via leur travail. Dans certaines entreprises, les dirigeants ont décidé de distribuer des moyens de protection à leurs salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu