Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Mois sans tabac : des nouvelles de Jérôme, il n'a pas craqué !

-
Par , , France Bleu Isère

Jérôme, 28 ans, a arrêté de fumer depuis le 1er novembre avec sa compagne. Trop cher, trop dangereux pour la santé, avec sa compagne il relève le défi du "mois sans tabac". On prend de ses nouvelles au dixième jour de sevrage.

A J+10 Jerôme tient le cap de ne plus fumer
A J+10 Jerôme tient le cap de ne plus fumer © Radio France - Nina Valette

Isère, France

« Pas de craquage et pas d’envie de fumer », annonce fièrement Jérôme. Ce pompier professionnel  à Grenoble, vit en nord-isère avec sa compagne et sa petite fille âgée de 4 mois. Avec sa compagne, il s'est lancé le défi d'arrêter de fumer dans le cadre du "mois sans tabac". Il est suivi par une addictologue de Bourgoin-Jallieu. « Elle nous a conseillé des patchs et des comprimés », précise le pompier. La semaine dernière, il nous disait qu’il craignait ne pas adhérer aux patchs, mais finalement « tout se passe bien, il y a une sensation de picotement dans la première heure mais aucun effet secondaire. » 

Pour Jérôme, la cigarette la plus difficile à abandonner c’était celle du matin, avec son café : « Je continue à boire mon café mais je ne ressens aucune envie de fumer. » Après huit jours seulement sans fumer, Jérôme sent déjà des changements physiques. « J’ai beaucoup plus d’énergie, de patate. Niveau goût il n’y a pas photo, je redécouvre des saveurs et aussi des odeurs », annonce fièrement le pompier. 

Ce n’est pas la première fois que ce père de famille essaye d’arrêter, mais cette fois il y croit, et il est encouragé par tout son entourage : « C’est très important d’être soutenu, tout seul on arrive à rien. » Cette année, Jérôme est très déterminé, il assure que l’arrivée de son bébé il y a quatre mois a joué dans ce nouveau défi. 

  • Retrouvez la suite du «mois sans tabac» de Jérôme vendredi prochain. 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu