Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mois Sans Tabac : les pharmaciens peuvent aussi vous aider à arrêter de fumer !

-
Par , France Bleu Limousin

En Haute-Vienne, les pharmaciens participent eux aussi au mois sans tabac, pas seulement en distribuant des kits aux fumeurs souhaitant arrêter la cigarette, mais en étant à leur écoute. Un dispositif qui existe depuis 4 ans et qui a fait ses preuves.

Les pharmaciens de la Haute-Vienne proposent des entretiens avec les fumeurs pendant le mois de novembre.
Les pharmaciens de la Haute-Vienne proposent des entretiens avec les fumeurs pendant le mois de novembre. - © AddictLim

Le mois sans tabac a débuté vendredi dernier. C'est la quatrième édition de ce défi collectif qui a pour but d'aider et motiver les fumeurs à arrêter la cigarette. Ici pas de culpabilisation, pas de messages alarmistes mais de l'écoute, de la compréhension, de l'encouragement aussi. En Haute-Vienne dès le départ les pharmaciens ont voulu s'engager grâce au réseau AddictLim. Au delà des kits gratuits qu'ils distribuent comme l'ensemble de leurs confrères à l'échelle nationale, les pharmaciens du département prennent le temps d'écouter les fumeurs

Près de 68% des gens ayant participé ont définitivement arrêté le tabac - Laurent Durengue ( Pharmacien à Limoges ) 

Ce dispositif est unique en France, il a été lancé il y a 4 ans en Haute-Vienne et les retours sont positifs " près de _68% des gens ayant participé ont définitivement arrêté le tabac ! "se félicite Laurent Durengue, pharmacien à Limoges, à la tête du réseau AddicLim. Le principe, en partenariat avec la CPAM87, est assez simple. Il consiste en une série de quatre entretiens. " Le premier est un entretien bilan_ sur vos habitudes de consommation, sur les difficultés et sur l'identification des cigarettes plaisirs qui sont les plus difficiles à éliminer" explique Laurent Durengue qui poursuit " il y a ensuite trois entretiens de suivi où le pharmacien va pouvoir faire le point avec le patient sur ses difficultés pour essayer de les contourner" 

Au vu de la réussite du dispositif, il a été lancé cette année dans les officines des Pyrénées-Atlantiques. Il permet aussi de toucher un autre public que le mois sans tabac. Ouvert une grande partie de la semaine, sans rendez-vous et à tous types de clientèle, les pharmaciens peuvent plus facilement entamer une conversation avec les fumeurs désirant arrêter la cigarette. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess