Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"Mon quotidien c'est de répondre à vos attentes" : la lettre ouverte des urgentistes lavallois aux patients

-
Par , France Bleu Mayenne

Le personnel soignant du service des urgences de l'hôpital de Laval distribue aux patients une lettre ouverte dans laquelle il raconte un quotidien souvent difficile. Les urgentistes lavallois font partie du collectif Inter-Urgences, le mouvement de grève national.

Photo d'Illustration
Photo d'Illustration © Radio France - Claudie Hamon

Laval, France

Cette lettre ouverte est sobrement intitulée "Mon quotidien". Elle témoigne, pour les urgentistes, de leur mission de service public qui se déroule, chaque jour, dans des conditions éprouvantes en raison de moyens humains et matériels limités. Les usagers des urgences de l'hôpital de Laval en sont les destinataires: "mon quotidien, c'est d'être confronté à des odeurs de sang, de selles, de vomi, c'est d'être confronté à la souffrance, aux insultes, à la misère du monde. Mon quotidien c'est de vous accueillir pour une hémorragie ou pour un petit bobo". 

Le personnel infirmier rappelle ainsi la polyvalence de ses tâches et fait savoir les difficultés rencontrées pour les mener dans de bonnes conditions : "mon quotidien c'est la possibilité d'être rappelé sur les jours de repos, d'effectuer des horaires atypiques, de courir après le temps qui manque. C'est de répondre à vos attentes, toutes vos attentes". Les urgentistes de l'hôpital de Laval, enfin, tiennent à faire savoir que ce qui se passe, au cours d'une journée de travail, les rattrape dans leur vie privée : "j'emporte quelques morceaux de vos vies chez moi, c'est ce qui me construit en tant que soignant mais parfois c'est ce qui me mine en tant que mère ou père". 

Les hommes et les femmes de ce service comptent sur le soutien des usagers, des patients, de la population dans son ensemble pour poursuivre leur combat : "je suis en grève pour vous, pour nous, je ne lâcherai rien. Mon quotidien ce sont aussi vos sourires, vos remerciements et vos encouragements". A l'hôpital de Laval, les urgentistes font signer une pétition de soutien. Elle a déjà recueilli plus de 1.000 signatures. 

Choix de la station

France Bleu