Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

INFO FRANCE BLEU - Morbihan : un cas de coronavirus dans un Ehpad

C'est une info France Bleu. Les résidents de l'Ehpad "Tal Ar Mor" à La Trinité-sur-Mer (Morbihan) sont inquiets depuis la découverte d'un malade du coronavirus. Un homme de 90 ans a été testé positif lundi 9 mars à l’hôpital de Vannes. Depuis, trois femmes et onze soignants sont sous surveillance.

Illustration maison de retraite
Illustration maison de retraite © Radio France - Cécile Soulé

Alors que le gouvernement annonce, ce mercredi 11 mars, la suspension des "visites de personnes extérieures" dans les Ehpad, un cas de coronavirus a été détecté dans une maison de retraite de La Trinité-sur-Mer dans le Morbihan. Un homme de 90 ans, actuellement pris en charge à Auray a été diagnostiqué positif lundi 9 mars.

Trois résidentes en confinement 

Conséquence directe, dans cette maison de retraite qui héberge 75 personnes âgées, trois résidentes de plus de 80 ans sont actuellement confinées dans leur chambre pour 14 jours. "Ce n'est pas quelque chose qui nous amuse, mais nous n'avons pas le choix", insiste le médecin coordinateur de la maison de retraite, Isabelle Fonséqua. 

En plus de ces trois femmes, 11 soignants doivent désormais porter des masques quotidiennement. "Il s'agit de 14 personnes qui ont été en contact direct avec le malade", précise Isabelle Fonséqua. Tous, ont également reçu la consigne de prendre leur température trois fois par jour. Faute de personnel, le gouvernement n'impose pas de confinement aux soignants. 

Le malade de 90 ans lui, est dans un état stable pour le moment. Il est pris en charge depuis ce mardi 10 mars au service de médecine à l’hôpital d'Auray. D'après le médecin coordinateur de l'Ehpad, il ne présente aucun signe de difficulté respiratoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess