Santé – Sciences

Désert médical : Mornas n'arrive pas à trouver un médecin

Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse mardi 6 septembre 2016 à 10:40

Banderole à Mornas
Banderole à Mornas © Radio France - Jean-Michel Le Ray

À Mornas, des banderoles tentent de séduire des médecins sur la Nationale 7. En attendant, les villageois doivent se débrouiller.

Deux banderoles sont accrochées aux entrées nord et sud de Mornas, sur la Nationale 7, où passent chaque jour des dizaines de milliers de véhicules. Vous ne pouvez pas ne pas les voir « Urgent, Mornas cherche médecin » est écrit en blanc sur fond bleu.

La municipalité a tout essayé, en vain. D’où l’idée de ces calicots pour tenter des médecins automobilistes, qui auraient envie de poser leur stéthoscope en Haut-Vaucluse.

"Nous avons écrit au conseil national de l’ordre des médecins, l’agence régionale de santé… Nous avons frappé à toutes les portes. On s’est dit que peut être le hasard fera qu’un médecin souhaitant venir dans le midi répondrait à notre demande !" Bruno Genta, premier adjoint au maire de Mornas

Bruno Genta

Car depuis le printemps, le village de 2 400 habitants n’a plus qu’un médecin, l’autre est parti à la retraite. La généraliste en place ne peut pas reprendre tous les patients, et les autres médecins alentour affichent aussi complet.

"On ne se fait pas soigner ! Priorité aux enfants, mais moi je n’ai plus de médecin traitant !"

"Il faut prendre des rendez-vous longtemps à l’avance, des fois ils refusent complètement…"

Banderole à Mornas - Radio France
Banderole à Mornas © Radio France - Jean-Michel Le Ray

En attendant, à Mornas, faute de rendez-vous, c’est la pharmacie qui dépanne.

"On avance des produits en attendant de trouver un médecin qui leur fasse une ordonnance. C’est vrai qu’on les voit pour de la bobologie : diarrhées, maux de tête…" - Le pharmacien

Reportage de Jean-Michel Le Ray

D'autres villages en France, en mal de médecin, ont engagé des initiatives plus ou moins loufoques !