Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Mystère résolu à la maison de l'emploi d'Aubigny sur Nère

-
Par , France Bleu Berry

Les agents de la maison de l'emploi d'Aubigny sur Nère, ont pu regagner leur bureaux lundi.Ils avaient dû quitter le bâtiment durant deux semaines, le temps de comprendre l'origine des mauvaises odeurs survenues début octobre. Ces émanations avaient provoqué jusqu'à des malaises chez certains.

Photo d'illustration Pôle Emploi
Photo d'illustration Pôle Emploi © Radio France - Maxppp

Aubigny-sur-Nère, France

Les spécialistes avaient d'abord soupçonné les produits d'entretien et de nettoyage, mais rien de suspect n'a été détecté. Curieusement lorsque le système de ventilation du bâtiment était coupé, les agents se sentaient beaucoup mieux : " On a donc dans un premier temps nettoyé cette ventilation, explique Laurence Rénier, présidente de la communauté de communes Sauldre Sologne, propriétaire du bâtiment. Les malaises ont repris à se remise en fonctionnement. Et c'est en montant sur le toit, que les experts ont compris : des plaques d'aggloméré, situées juste à côté d'une bouche d'aération étaient fortement dégradées. Probablement à cause de la canicule puis des fortes pluies. On les a donc changées et tout est rentré dans l'ordre. Il est probable que des solvants utilisés dans la colle de cet aggloméré se sont infiltrés dans le système d'aération, provoquant ces irritations des yeux, de la gorge, ces maux de tête, jusqu'à des malaises. Certaines personnes réagissant de manière exacerbée, peut-être à cause d'un terrain allergène et d'autres ne ressentant aucune gêne." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu