Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À Nancy, la finale de "ma thèse en 180 secondes" consacre un Grenoblois

Ils avaient trois minutes pour présenter un sujet de thèse devant un public qui n’y connaît rien. Vingt-sept chercheurs français ont participé, ce mercredi à Nancy, à la finale nationale du concours "ma thèse en 180 secondes". Et c'est un étudiant de l'université de Grenoble qui l'a emporté.

Les gagnants 2015 de "ma thèse en 180 secondes"
Les gagnants 2015 de "ma thèse en 180 secondes" - Université de Lorraine

Quand on a travaillé pendant des mois, voire des années sur sa thèse, il n'est pas évident de résumer son propos en montrant l'intérêt de ses travaux. Pourtant c'était l'exercice imposé lors de la finale nationale de "ma thèse en 180 secondes", organisée dans le cadre de science&you de l'université de Lorraine.

La vidéo du vainqueur

Alexandre Artaud, Premier prix du jury national...par mt180fr

"Quelle voie veux-tu suivre ? Que veux-tu faire de ta vie ? Des questions sérieuses auxquelles je n’ai pas encore trouvé de réponse. Heureusement dans ma thèse ce n’est pas à moi que ces questions s’adressent mais à un électron ". Voilà comment Alexandre Artaud, chercheur à l’université de Grenoble et grand gagnant du concours cette année, commence sa présentation.

Ma Thèse en 180 sec ENRO bob1

Il a trois minutes pour expliquer sa thèse sur la spectroscopie tunnel de graphème sur rhénium supraconducteur. Un exercice vraiment pas facile explique le vainqueur "il faut revenir à la substantielle moelle du sujet, il faut le simplifier au maximum sans pour autant le rendre bête" .

Ma Thèse en 180 sec ENRO bob2

Autre exemple, expliquer l'optique linéaire dans les lasers à cascade quantique. Sarah Houver, chercheur à la Sorbonne donne la version simplifiée "comment puis-je annoncer le plus rapidement possible à ma copine Ariane qui habite à San-Francisco que la dernière tendance à Paris, c’est le vert fluo ?" interroge-t-elle les 800 personnes présentes dans le public du centre des congrès Prouvé.

Ma Thèse en 180 sec ENRO bob3

Derrière l’humour et la vulgarisation à l'extrême, l'enjeu est aussi de casser l'image, souvent fausse, du chercheur, "ça nous tiens à cœur de casser l’image du chercheur qui est tout seul dans son laboratoire qui fait des choses incompréhensibles qui ne concernent personne à part lui. En fait, nous travaillons aussi pour la société" poursuit Sarah Houver.

Ma Thèse en 180 sec ENRO bob4

Changer la vie des autres mais aussi se faire un nom car l'évènement est de plus en plus médiatisé. Noémie Mermet a remporté le concours international en 2014 "je pars en Italie au mois de septembre pour faire un atelier sur la communication scientifique et petit à petit mon nom commence à être connu partout" dit-elle.

Ma Thèse en 180 sec ENRO bob5

Le graal c’est aussi de décrocher un poste au CNRS mais le problème c’est qu’il y a très peu de postes en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu