Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Nantes : des conseils pour bien vieillir et pour vieillir heureux

vendredi 24 novembre 2017 à 9:14 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Le forum des seniors, c'est jusqu'à ce samedi soir à Nantes, au parc des expositions de la Beaujoire. De quoi faire le plein de conseils pour bien vieillir et pour vieillir heureux. Voici ceux du Docteur Leure de Decker, professeur en gérontologie au CHU de Nantes.

"Bien vieillir, c'est continuer à vivre"
"Bien vieillir, c'est continuer à vivre" © Maxppp -

Nantes, France

C'est une question centrale avec l'allongement de la durée de la vie : comment bien vieillir ? Et on peut y ajouter : comment vieillir heureux ? Jusqu'à ce samedi soir, le forum des seniors au parc des expositions de Nantes nous donne plein de pistes. Et pour avoir des conseils, nous avons aussi interrogé le Docteur Laure de Decker, professeure en gérontologie au CHU de Nantes.

Pour bien vieillir, il faut continuer de vivre

Pour bien vieillir, il faut s'y prendre... jeune ! Avant même d'avoir 50 ans. Et pour ça, il y a trois grands principes : bien manger, avoir une activité physique et continuer d'avoir une vie sociale. "Il faut continuer de vivre", résume Laure de Decker. "Et vivre, c'est aimer, c'est jouer, c'est pouvoir bouger et avoir des interactions avec les autres. C'est essentiel".

Ne pas hésiter à se tourner vers des plats qu'on aimait quand on était jeune, comme la semoule au lait

Pour pouvoir le faire, encore faut-il être en bonne santé. Et pour ça, il faut se nourrir correctement. "Quand vous vieillissez, vous augmentez votre masse grasse, malheureusement, et vous diminuez votre masse maigre. Il faut donc privilégier la nourriture à base de protéines. On pense souvent aux poissons et aux viandes mais, quand on vieilli, ce sont des aliments qu'on aime moins. Il faut alors penser aux laitages et à tout ce qu'on a aimé quand on était jeune et qu'on peut retrouver comme la semoule au lait ou des choses comme ça qui ont en plus un impact affectif".

Continuer à faire le sport que l'on aime en l'adaptant

Mais ça ne suffit pas, "il faut aussi continuer de faire bouger le corps", poursuit le docteur Laure de Decker. "Il faut manger et continuer à bouger, sinon l'effet sera moins intéressant. Il ne faut se dire qu'il faut arrêter de faire du sport parce qu'on a un certain âge, au contraire". Ce qu'il faut faire, en revanche, c'est adapter la façon qu'on a de faire du sport. "Et il faut faire un sport qu'on a envie de faire. On peut faire tous les sports du moment qu'on les adapte à ses capacités. Et quand on a jamais fait de sport, il faut demander conseil à un médecin pour trouver le sport qui nous convient le mieux".

Ne pas hésiter à aller visiter des maisons de retraite

Bien vieillir, c'est aussi souvent vieillir chez soi. Et, ça aussi, il faut l'anticiper. "La perte d'autonomie arrive en général assez tardivement et il faut pouvoir la prévenir. Mais il faut aussi faire ce qu'on a envie. Les personnes ont souvent envie de rester chez elles et plus vous vieillissez, plus c'est difficile de partir de chez soi et de s'adapter à un nouvel environnement. C'est pour ça qu'il faut le prévoir avant, notamment si on envisage d'aller en maison de retraite. Je dis toujours : 'allez les visiter, c'est comme une nouvelle maison'."

Souvent, les gens me disent qu'ils ont envie de faire encore beaucoup de choses. Et il faut les pousser à le faire

Et si vieillir fait toujours un peu peur, voir beaucoup, le docteur Laure de Decker rappelle aussi qu'on peut vieillir heureux. "Et on voit bien que les personnes âgées ont beaucoup de satisfactions. Et il ne faut pas oublier qu'il y a l'âge physique que l'on a et celui qu'on a dans sa tête. Hormis quand elles sont vraiment grabataires, souvent, les personnes âgées disent qu'elles se sentent jeunes dans leur tête et qu'elles ont envie de faire encore beaucoup, beaucoup de choses. Et je crois qu'il fat les pousser à faire beaucoup, beaucoup de choses".