Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Nantes va commencer à abandonner le plastique dans les cantines dès le mois de mai

mercredi 13 mars 2019 à 11:20 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Dès le mois de mai, Nantes va commencer à abandonner le plastique dans les cantines. C'était une demande forte des parents d'élèves face aux risques que ça représente pour la santé.

Pour abandonner le plastique, il va falloir revoir le processus de fabrication de 15.000 repas par jour (photo d'illustration)
Pour abandonner le plastique, il va falloir revoir le processus de fabrication de 15.000 repas par jour (photo d'illustration) © Maxppp -

Nantes, France

La ville de Nantes vient de décider de commencer à abandonner le plastique à la cantine à partir du mois de mai. C'était une demande des parents d'élèves face aux risques que ça représente pour la santé, notamment quand les aliments sont réchauffés dans des barquettes en plastique.

Les 87 restaurants scolaires équipés avec une nouvelle vaisselle en février 2020

Dans un premier temps, un test va être mené dans une dizaine de restaurants scolaires dès le mois de mai. Les assiettes, les verres et les pichets en plastique vont être remplacés par de la vaisselle en verre trempé pour les deux premier, en inox pour le troisième. Le verre trempé "durable et plus léger que la vaisselle traditionnelle", précise la mairie. Un avantage pour les enfants mais aussi pour les agents des cantines.

Lors de cette première phase, les enfants et les adultes pourront tester plusieurs modèles afin de choisir ceux qu'ils préfèrent. Les 87 restaurants scolaires seront ensuite équipés d'ici février 2020.

Revoir le processus de fabrication de 15.000 repas par jour

L'autre phase, celle pour remplacer les barquettes où sont conditionnés, stockés et réchauffés les aliments s'annonce un peu plus longue puisqu'il faut là revoir le processus de fabrication de 15.000 repas par jour. Parmi les pistes, celle de remplacer le plastique par des barquettes dans "une matière d'origine végétale, recyclable et compostable".