Santé – Sciences

Ne plus avancer le prix de la consultation chez le médecin, une bonne mesure?

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace mercredi 18 juin 2014 à 11:45

Les médecins généralistes en grève pour Noël ?
Les médecins généralistes en grève pour Noël ? © Fotolia.com

La loi de santé publique doit être dévoilée ce jeudi. Le tiers payant serait généralisé en 2017.

Droit des malades, tabac, rénovation de l'hôpital: la future loi de santé publique doit être dévoilée ce jeudi dans ses grandes lignes par la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine. Il faudra attendre la rentrée pour sa présentation formelle, et début 2015 pour son examen au Parlement.

Quelques mesures concrètes sont déjà connues, à commencer par la généralisation du tiers payant. Pour faciliter l'accès aux soins, le gouvernement souhaite qu'à partir de 2017, les Français n'aient plus à avancer d'argent lors d'une consultation chez le médecin. L'objectif est d'éviter que certains renoncent à se soigner parce qu'il ne peuvent pas attendre de se faire rembourser. Un Français sur deux aurait déjà fait une croix sur des soins ou sur une consultation chez le médecin pour des raisons financières selon l'Observatoire de l'égalité aux soins IPSOS/FHF.

"La généralisation du tiers payant est une très bonne mesure, elle permettra d'accéder ou de poursuivre des démarches de soins pour ceux qui sont le plus en difficulté" , explique Paul Vivier, référent santé à l'UDAF, l'union départementale des associations familiales du Bas-Rhin. Et il ne faut pas redouter d'abus de la part des patients selon lui: "quand vous êtes malade, vous êtes malade, on n'ira pas plus chez le médecin parce qu'il ne faut plus avancer le prix de la consultation."

INVITE FBA 7H45 TOUBIB - MF5 BF

 

Les médecins contre une généralisation du tiers payant

Mais cette réforme est loin de faire l'unanimité. Les syndicats de médecins sont majoritairement contre. En Alsace, L'Union Généraliste est majoritaire. Son président, Claude Bronner estime qu'un passage obligatoire au tiers payant pour tous les médecins serait contre productif. Il souligne que les médecins le pratiquant en Alsace sont déjà nombreux (un sur deux). "La plupart des médecins font le tiers payant quand les patients sont en difficulté et le leur demandent. La ministre veut forcer la main des médecins et va se heurter à de gros problèmes. On ne voit pas la nécessité de généraliser le tiers payant, la gestion est chronophage est coûte assez cher."

INVITE FBA 7H15 TOUBIB - MF5 BF

Partager sur :