Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Neowise : une comète illumine la Corse

-
Par , , France Bleu RCFM

La comète Neowise, découverte au mois de mars dernier, passera au plus près de la Terre ce mercredi soir. Le corps céleste et sa chevelure seront visibles dans le ciel insulaire entre 22h et minuit.

La comète Neowise vue depuis le plateau du Larzac le 21.07.2020
La comète Neowise vue depuis le plateau du Larzac le 21.07.2020 © Maxppp - maxppp

C'est la star du ciel de cet été et elle emplit de joie les amateurs d'astronomie et autres amoureux du ciel, la comète Neowise découverte en mars dernier se trouvera au plus près de notre planète, cette nuit de mercredi à jeudi, à 103 millions de kilomètres. Visible à l'œil nu depuis le début du mois, elle atteindra son pic de luminosité ce mercredi soir avant de s'éloigner de la Terre et repartir dans les confins de notre système solaire.

Un phénomène rare

La dernière comète visible à l'œil nu fut Hale Bopp en 1997, avant Neowise qui vient nous rendre visite aujourd’hui depuis le Nuage de Oort aux confins du système solaire. Lucien Luciani, Président du club d'Astronomie d'Ajaccio : « Elle n’est pas aussi spectaculaire que la comète Hale Bopp mais elle est très belle à regarder. On voit vraiment la chevelure, on voit le noyau cométaire qui ressemble à un point brillant un peu comme une étoile, et de ce point part une chevelure qui est généralement divisée en deux, une queue de gaz et une queue de poussière, en photo on le voit très bien… »

Lucien Luciani, Président du club d'Astronomie d'Ajaccio

Des conditions optimales

Bonne nouvelle, le ciel corse est assez préservé de la pollution lumineuse et le spectacle ne peut être que meilleur. Cette nuit, selon Lucien Luciani, il ne reste plus qu'à lever les yeux vers le ciel : « La première condition est de regarder vers un horizon Nord-Ouest le plus dégagé possible, ensuite d'attendre autour de 22h45/23h15 pour la voir baisser vers l’horizon. On la voit très bien à l’œil nu, un télescope peut réduire sa taille, la regarder avec des jumelles serait très bien. » Neowise, une comète à ne pas rater puisque son prochain passage est prévu d'ici 6 800 ans.

Au-delà de la comète Neowise, le ciel corse est une bénédiction pour les astronomes. On y retrouve peut de pollution lumineuse en effet, ce qui favorise les observations. Lucien Luciani : « Dès qu’on est dans le centre Corse le spectacle du ciel est somptueux. Le club d’astronomie d’Ajaccio œuvre pour faire reconnaitre la Corse comme réserve internationale de ciel étoilé. La Corse peut être un leader mondial dans la protection du ciel mais également de la faune et de la flore qui s’y rattachent. Cela va engendrer un tourisme dans l’intérieur de l’île pour observer le ciel ou faire de la photographie astronomique. » 

Lucien Luciani, Président du club d'Astronomie d'Ajaccio

Prochain rendez-vous avec les étoiles, la pluie d'étoiles filantes des perséides, les 11 et 13 aout prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess