Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nette hausse des arrêts de travail en Haute-Garonne : plus de 5,5 millions de journées indemnisées l'an dernier

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Plus de 195 millions d'euros d’indemnités journalières ont été versés en 2016 par l'Assurance Maladie de Haute Garonne. Une hausse de 5,6% par rapport à l'année précédente. Les médecins vont être sensibilisés et les contrôles renforcés pour les bénéficiaires d'arrêts.

la CPAM de Haute Garonne va renforcer ses contrôles
la CPAM de Haute Garonne va renforcer ses contrôles © Radio France - radio france

Sur un an c'est prés de 10,5 millions d'euros supplémentaires que la CPAM 31 a dû verser au titre de l'indemnisation des arrêts maladie. la Caisse Primaire d'Assurance Maladie qui va lancer des actions tous azimuts pour tenter de contenir la hausse. A destination des médecins prescripteurs qui ont tendance à gonfler les arrêts de courte durée (inférieurs à trois mois) mais aussi en accentuant les contrôles, prioritairement, sur les arrêts courts mais multiples.

Un référentiel pour les médecins

Certes les médecins sont libres de prescrire la durée qu'ils jugent la plus adaptée à la situation de leurs patients. Pour autant la CPAM met à leur disposition un référentiel en ligne. Celui-ci donne une durée indicative de l’arrêt de travail en fonction de la pathologie et du contexte professionnel du malade. "Actuellement", estime l'Assurance Maladie, "les médecins passent plus facilement à dix jours au lieu d'une semaine auparavant". Au-delà de 45 jours d’arrêt, l'assuré est systématiquement contrôlé. Ce sera désormais plus fréquemment pour des arrêts courts à travers, le plus souvent, des visites inopinées à son domicile.

Les devoirs du salariés

Lorsqu'il est en arrêt maladie, le salarié est tenu de respecter des heures de présence à son domicile (de 9h à 11h et de 14h à 16h), y compris les week-end et jours fériés. Pour quitter le département, il doit au préalable obtenir l'accord de la CPAM. L’indemnité journalière est égale à 50% du salaire quotidien de base. Bien sûr, le salarié ne peut pas travailler durant cette période.

5.648.635 journées d’arrêt de travail en 2016

Cela représente 195.361.170 euros d’indemnités versées pour la seule Haute-Garonne l'an dernier. Dix millions et demi de plus qu'en 2015. Selon la confédération des syndicats médicaux de Haute Garonne, le vieillissement de la population et le recul de l'âge de la retraite sont des facteurs importants à prendre en compte.

"trois jours + trois jours + trois jours...." N. Lagrace CPAM 31

Choix de la station

À venir dansDanssecondess