Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Noël sous la menace du coronavirus : "Il faut transformer cette fête en Noël masqué" souligne l'ARS Grand Est

Alors que la situation épidémique dans le Grand Est se dégrade fortement, les autorités craignent que le coronavirus prenne encore de l'ampleur pendant ces fêtes de Noël. Alors quelles sont les règles à respecter pour limiter les risques ? On vous éclaire

Des résidents d'Ehpad réveillonnent pour Noël...mais masqués !
Des résidents d'Ehpad réveillonnent pour Noël...mais masqués ! © Maxppp - Lavandeira jr/EPA/Newscom/MaxPPP

Quelques bulles et un bon repas pour fêter Noël... avant de remettre son masque ! C'est la consigne des autorités de santé pour ce 25 décembre 2020. Décidément un Noël pas comme les autres. Alors comment faire un Noël Covid-compatible ?

"Il faut porter un masque tout le temps, dès qu'on est en présence de personnes avec qui l'on ne vit pas" rappelle le docteur Laure Pain, responsable de la cellule Covid à l’Agence régionale de Santé du Grand Est. "On peut mettre des masques de Noël, on peut les peindre, les décorer, etc... Mais il faut mettre un masque et le retirer le moins possible. Il faut transformer cette fête en Noël masqué car on prend des risques à se réunir".

"Je sais que ce n'est pas très drôle mais on enlève le masque uniquement le temps de manger et on le remet après" - Laure Pain, responsable de la cellule Covid à l’Agence régionale de Santé du Grand Est

Autre suggestion pour passer des fêtes de Noël "sereines" : "Il faut mettre du gel alcoolique partout : à table, debout, lorsqu'on échange des cadeaux... Il doit y en avoir partout, ça permettra aux gens de se rappeler qu'il faut avoir les mains propres", suggère Laure Pain.

Une table pour les enfants, une autre pour les adultes

Et puis il ne faut pas oublier les gestes barrière : "A table, il faut s'éloigner d'au moins 1,5m. Si l'on peut, c'est bien également de _ne pas s'asseoir face à face__, mais plutôt un peu décalé les uns par rapport aux autres. Et puis, on essaie aussi de faire une table pour les enfants et les adolescents, pour éviter qu'ils ne soient en contact avec des gens de plus de 60-65 an_s".

"C'est une vigilance de tous les instants : il ne faut pas que madame Covid s'invite au repas de Noël"

Car les chiffres de l'épidémie dans la région ne sont vraiment pas bons. Depuis le début du mois de décembre, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est en forte hausse dans le Grand Est. Du 14 au 20 décembre, 12 760 nouveaux cas ont été enregistrés, soit une augmentation de 70% en 3 semaines. Dans les services de réanimation, la hausse est également très sensible : +57%.

"L’activité Covid-19 des établissements de santé est désormais similaire à celle enregistrée la semaine juste avant le début du 2ème confinement", prévient l'ARS Grand Est.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess