Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nokia va installer la 4G sur la Lune

-
Par , France Bleu

Nokia décroche un contrat de près de 14 millions de dollars pour installer un réseau mobile 4G sur la Lune d'ici deux ans pour permettre aux astronautes de travailler plus vite et de manière plus efficace qu'actuellement. Une grosse étape avant l'établissement d'une base permanente en 2024.

Vue de la lune depuis Belfort, le 6 octobre 2020.
Vue de la lune depuis Belfort, le 6 octobre 2020. © Radio France - Stéphane Veaux

Le groupe finlandais Nokia annonce ce lundi qu'il va mettre en place pour la Nasa, le premier réseau de téléphonie mobile opérationnel sur la Lune. Une étape dans le cadre du projet de base humaine permanente de l'agence spatiale américaine. Le réseau 4G sur la Lune doit être déployé dès la fin 2022. Le contrat, d'un montant de 14,1 millions de dollars, a été remporté par la filiale américaine de Nokia.

La 4G sur la Lune, mais pour quoi faire ?

Le réseau doit s'auto-configurer lors de son déploiement sur la Lune, pour permettre d'assurer la connexion sans fil de "toute activité que les astronautes devront mener, permettant l'échange de communication par voix et vidéo, la télémétrie et l'échange de données biométriques, ou encore le déploiement et la manœuvre de robots", explique le groupe finlandais Nokia. 

Ce système permettra d'assurer des communication à la surface de la Lune sur de plus grandes distances, plus rapidement et de manière plus fiable que précédemment. Deux astronautes américains, une femme et un homme, doivent marcher sur la Lune en 2024 lors de la mission Artémis 3, et la Nasa veut y établir une base permanente, prélude à une possible mission vers Mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess