Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Non, aucune enseignante alsacienne n'est décédée du Covid-19 en s'occupant d'enfants de soignants

Un message relayé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux annonçait la mort d'une enseignante alsacienne, qui aurait gardé des enfants de personnels soignants. Il s'agit d'une fausse information.

Une classe fermée à cause du coronavirus. Une classe fermée à cause du coronavirus.
Une classe fermée à cause du coronavirus. © Maxppp - François Vignola

Depuis lundi 27 avril, une rumeur circule sur les réseaux sociaux. Rumeur selon laquelle une enseignante alsacienne est décédée du Covid-19 après avoir gardé des enfants des personnels soignants, dans une école. "Elle était instit en Alsace. Elle avait 42 ans, un mari, 3 enfants", précise le post Facebook initial. "Elle a fait son travail d'enseignante consciencieuse et motivée durant ce confinement. Elle a gardé les enfants de soignants. L'un semblait n'avoir qu'un rhume. Elle est décédée hier du Covid-19. Son mari porte plainte contre l'Éducation Nationale et a démandé que nous, ses collègues de France diffusions cette info. Et une reprise est prévue le 11 mai. J'ai la peur au ventre". 

Publicité
Logo France Bleu
Le post Facebook qui annoncé le décès d'une enseignante alsacienne. - Capture d'écran Facebook

Rectorat et syndicats d'enseignants démentent

Ce message relayé des milliers de fois sur les réseaux sociaux, est une fausse information. Contacté par France Inter , le rectorat confirme que "c'est une fake news". "Nous n’avons eu aucune remontée d‘une institutrice décédée à l’Académie et nous n’avons pas non plus trace de plainte déposée. Nous avons pourtant fait des recherches approfondies".

Le syndicat SNUipp-FSU du Bas-Rhin confirme sur sa page Facebook qu'il "n'y a pas eu de décès d'enseignante dans le département suite à l'accueil des enfants de soignants. Rumeur infondée, aucun enseignant contaminé pendant ces accueils"

Ce message a été partagé des milliers de fois. De nombreux parents ont réagi en expliquant qu'ils ne souhaitaient pas mettre leurs enfants à l'école le 11 mai.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu