Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi les transports en commun ne sont pas gratuits à Strasbourg pendant la canicule

Alors que la canicule et la pollution sévissent en Alsace, à Strasbourg il n'y a pas de circulation différenciée, ni de gratuité des transports en commun à Strasbourg ce lundi 10 août. Explications.

Pollution à l'ozone à Strasbourg (illustration).
Pollution à l'ozone à Strasbourg (illustration). © Maxppp - Jean-Marc Loos

La chaleur reste accablante en Alsace ce lundi 10 août et la pollution à l'ozone importante. Sur les réseaux sociaux ou en téléphonant à France Bleu Alsace, plusieurs personnes s'interrogent : la circulation différenciée est-elle en vigueur à Strasbourg ? Les transports en commun sont-ils gratuits ? A ce jour, la réponse aux deux questions est : non, parce que les conditions prévues par les pouvoirs publics ne sont pas réunies

A quand la gratuité dans les transports en commun ?

L'Eurométropole de Strasbourg a annoncé vendredi 7 août qu'elle instaurerait la gratuité dans les transports en commun à partir du premier jour de mise en œuvre de la procédure d'alerte de pollution à l'ozone. Pour l'instant, malgré les fortes chaleurs, le niveau juste en dessous est atteint, celui d'information et de recommandation. D'après ATMO Grand Est, on ne devrait pas franchir ce seuil d'alerte ces prochains jours.  

La ville de Strasbourg a d'ailleurs fait une mise au point lundi matin sur les réseaux sociaux : "Attention : la gratuité dans les transports en commun ne s'applique qu'à partir du premier jour de mise en œuvre effective de la procédure d'alerte de pic de pollution de l’air. Cette procédure n'a pas encore été déclenchée par la préfecture du Bas-Rhin".

A Mulhouse, un tarif unique de deux euros s'applique en cas de pic de pollution et le réseau Soléa a rendu gratuit ses transports tous les week-ends du mois d'août avec l'idée première de redynamiser le centre-ville. A Colmar, le même objectif qui a conduit le nouveau maire Eric Straumann à opter pour la gratuité dans les bus depuis le 15 juillet et jusqu'à fin août.

Et la circulation différenciée ? 

Les automobilistes qui ont des voitures polluantes avec des vignettes Crit'air 3,4 ou 5 sont aussi tranquilles pour cet épisode de canicule. Le dispositif de circulation différenciée est mis en place à compter seulement du troisième jour de la procédure d'alerte. On en est encore loin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess