Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Téléphone mobile et santé : l'association Alerte Phonegate demande le retrait de 250 modèles de téléphone

jeudi 28 juin 2018 à 10:09 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Le téléphone portable est mauvais pour notre santé. Le docteur Marc Arazi, invité de France Bleu Paris, en est certain et il lance l'alerte. Le fondateur d'"Alerte Phonegate" demande ce jeudi que 250 modèles de téléphone mobile soient retirés du marché.

Docteur Marc Arazi.
Docteur Marc Arazi. © Radio France - Martine Bréson

Paris, France

L'association de consommateurs "Alerte Phonegate" lance un appel ce jeudi. Elle demande que 250 modèles de téléphone mobile soient retirés du marché. Les modèles les plus vendus sont concernés.

Notre santé est en jeu, affirme le médecin qui était invité sur France Bleu Paris ce jeudi matin.

Les seuils réglementaires sont largement dépassés

L'association s'appuie sur des tests menés en usage réel par l'Agence nationale des fréquences. "Les résultats de ces tests sont édifiants. Les seuils d'exposition qui sont censés protéger notre santé ont été dépassés de manière vertigineuse. On a des téléphones aux normes européennes qui vont dépasser entre trois et quatre fois les seuils réglementaires et si on les compare avec la norme américaine, qui est un peu plus restrictive, on va arriver à dix, onze fois le dépassement de la norme", affirme le médecin qui conclut qu'il ne faut surtout pas donner son vieux portable à ses enfants qui sont particulièrement sensibles aux ondes. 

Un lien entre les ondes, le téléphone portable et le cancer ?

Le docteur Marc Arazi estime que nous sommes face à une "tromperie généralisée". Selon lui "on a fait une réglementation pour privilégier la puissance des téléphones donc la qualité pour les industriels plutôt que la santé des gens".

Marc Arazi explique que nos téléphones émettent des ondes qui vont chauffer nos cellules. Sur l'effet thermique mais aussi l'effet non thermique des ondes, "nous avons de plus en plus de preuves du lien entre les ondes et le téléphone portable et l'apparition non seulement de cancer mais de diverses pathologies", indique Marc Arazi. Il met en avant une grande étude américaine sortie en mars 2018. 

Le médecin indique par exemple qu'il y a eu deux fois plus de cancers extrêmement agressifs du cerveau dans la période 1975/2015. Il estime qu'il est urgent de lancer l'alerte.

"Les industriels ont une responsabilité énorme, dit-il, et vous n'aurez pas de prise de conscience du public tant que le sujet ne sera pas dans les agendas des ministres".

Des conseils pour protéger notre santé 

Il ne faut pas mettre son téléphone portable dans sa poche ou dans son soutien-gorge, assure le docteur Arazi. On ne le colle pas à son oreille, on utilise le haut-parleur. On ne le met pas sous l'oreiller. Et pour avoir un bon sommeil on coupe son téléphone la nuit. 

Regardez l'intégralité de l'interview du docteur Marc Arazi :