Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Nous ne sommes pas tous égaux face au Covid-19" selon la présidente des kinésithérapeutes de la Somme

-
Par , France Bleu Picardie

Un an après l'apparition des premiers cas de coronavirus dans la Somme, France Bleu Picardie fait le bilan ce matin de la façon dont on se remet de ce virus avec la présidente de l'ordre des masseurs kinésithérapeute de la Somme, Anne Pollet.

Anne Pollet, la présidente de l'odre des masseurs kinésithérapeute de la Somme
Anne Pollet, la présidente de l'odre des masseurs kinésithérapeute de la Somme © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

"La prise en charge des patients atteints de coronavirus par les masseurs-kinésithérapeutes se fait après leur retour d'hospitalisation" précise la présidente de l'ordre des masseurs kinésithérapeute de la Somme, Anne Pollet. 

"Ils ont souvent besoin de rééducation respiratoire, parce qu'ils ont des problèmes de ventilation, de capacité respiratoire qui est diminuée, et souvent c'est un reconditionnement à l'effort. Et si il sont été intubé on fait un ré-entraînement à l'effort, retrouver une masse musculaire."

Pas de patient "type"

"C'est assez aléatoire, le virus agit différemment d'un patient à l'autre. Certains patient touchés en Ehpad récupèrent normalement et des patients plus jeunes se retrouvent avec des problèmes respiratoires, on est pas du tout égaux face au coronavirus."

"Pour des personnes atteintes de Covid long, on les accompagne progressivement pour retrouver une activité quotidienne comme reprendre le sport par exemple. "

Ecoutez la présidente de l'ordre des masseurs kinésithérapeute de la Somme, Anne Pollet

"On fait encore plus attention à nos patients"

"'Depuis un an on est extrêmement attentif au moindre symptôme, et on est très à l'écoute en cas de contamination puisque les patients atteints sont très anxieux."

Le Covid long doit être une priorité pour les autorités sanitaires a estimé la semaine dernière l'OMS. 

Certains sont touchés par le covid long. C'est le cas de Catherine. Cette psychologue qui habite à Beauvais a eu les premiers symptômes en mars 2020. Elle continue d'être freinée au quotidien par le virus et nous décrie comment ça se traduit. 

Catherine lutte contre de très nombreux symptômes au quotidien

Même chose pour Mélanie. Cette infirmière de 35 ans qui vit à Compiègne a fait une embolie pulmonaire il y a un an. Elle galère toujours à cause du virus. 

Mélanie vit un enfer depuis un an

Ces femmes font partie du groupe "Après J20-Association Covid long France" qui lutte pour faire reconnaître le covid long et tout ce que ça implique derrière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess