Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : dans les Vosges, l'hôpital d'Epinal "est prêt" en cas d'épidémie

Par

"Pour faire face à une éventuelle propagation du nouveau coronavirus en France", le ministre de la Santé prévoit "au moins un hôpital par département pour accueillir les malades". Dans les Vosges, un comité de pilotage s'est organisé à l'hôpital d'Epinal.

(photo d'illustration) Selon la direction de l'hôpital d'Epinal dans les Vosges, l'établissement est prêt s'il faut accueillir des victimes du nouveau Coronavirus (photo d'illustration) Selon la direction de l'hôpital d'Epinal dans les Vosges, l'établissement est prêt s'il faut accueillir des victimes du nouveau Coronavirus
(photo d'illustration) Selon la direction de l'hôpital d'Epinal dans les Vosges, l'établissement est prêt s'il faut accueillir des victimes du nouveau Coronavirus © Radio France - Célia Quilleret

Près de 70 hôpitaux supplémentaires vont être "activés pour faire face à une éventuelle propagation en France du nouveau Coronavirus, afin d'avoir au moins un établissement par département en métropole", a indiqué dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran .  "Pour accueillir les éventuels malades nous disposions jusqu'à présent de 38 établissements de santé essentiellement les CHU. J'ai décidé en accord avec le Premier ministre que 70 établissements, sièges d'un Samu seront activés pour augmenter nos capacités de réponse si c'était nécessaire", a déclaré le ministre lors d'un point presse après une réunion d'urgence de ministres autour d'Edouard Philippe à Matignon.

Publicité
Logo France Bleu

Les procédures des dernières épidémies sont actualisées à l'hôpital d'Epinal 

Dans les Vosges,  c'est l'hôpital d'Epinal qui est concerné. Un comité de pilotage s'est organisé ce lundi 24 février, personnels et direction se mobilisent.  "S'il faut admettre des patients atteints du Covid 19 aux urgences l'établissement spinalien est prêt" affirme le directeur de l'hôpital vosgien, Eric Sanzalone. "La mise en place des procédures, les mêmes qui ont été appliquées pendant les épidémies du SRAS en 2002 et du H1N1 en 2009 sont en train d'être actualisées". Le responsable ajoute, "quant au stock de matériel médical, il est suffisant pour l'instant".

Encore de nombreuses questions sans réponses 

Mais comme la virulence du Covid 19, si propagation du virus il y a en France, reste difficile à déterminer, certaines questions restent en suspens sur l'organisation de l'hôpital. Par exemple, en cas de propagation, combien de lits devraient être réquisitionnés ? Faudrait-t-il déprogrammer d'autres soins, moins urgents ? Ou encore les effectifs seraient-ils renforcés ? Une question cruciale, dans le contexte hospitalier que l'on connaît, puisque la démographie médicale aujourd'hui est bien plus faible qu'en 2002, quand il a fallu gérer l’épidémie du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu