Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus - Nouveau "drive corona" à Libourne : "Ce n'est pas comme au Mc Do"

-
Par , France Bleu Gironde

Un nouveau service de dépistage du coronavirus Covid-19 a ouvert à Libourne. Depuis vendredi, les personnels soignants et les personnes à haut risques peuvent venir se faire dépister sur ordonnance. Pas besoin de sortir de sa voiture, d'où le nom de "drive corona".

Illustration - Drive Corona à Neuilly-Sur-Seine
Illustration - Drive Corona à Neuilly-Sur-Seine © AFP - Florent Bardos / Hans Lucas

Fasse aux nombreuses demandes de dépistage du coronavirus Covid-19, un nouveau service est désormais accessible à Libourne. Il s'agit d'un "drive", un emplacement avenue Gallieni, derrière le laboratoire Unilabs, où l'on vient en voiture subir un prélèvement nasal.
Une initiative soutenue par la mairie de Libourne qui s'est occupée de la logistique pour que ce drive puisse fonctionner. "On a mis au propre le parking municipal, fourni un barnum et un arrêt minute s'il y a de l'attente, des policiers municipaux pour encadrer le dispositif. On a fait tout ce qui était possible" précise la mairie de Libourne. 

Comment ça marche ?

Ce drive est accessible uniquement sur rendez-vous et muni d'une ordonnance de son médecin traitant. Seuls les personnels de santé, personnels d'Ehpad et les personnes qui risquent des complications sont concernés. Ne seront prélevés également que les personnes qui présentent des symptômes "en tous cas pour l'instant, ça pourra changer, mais pour le moment il n'y a pas assez de tests" explique Bruno Soullié, médecin biologiste à Unilabs à Libourne. 

Le détail de ce drive que l'on peut trouver sur le site internet unilabs.fr
Le détail de ce drive que l'on peut trouver sur le site internet unilabs.fr

Le patient se gare, est pris en charge et par la fenêtre de la voiture, le biologiste réalise un prélèvement grâce à un goupillon introduit dans l'arrière gorge. Les résultats sont disponibles en trois jours. "Il n'y a pas assez de tests pour tout le monde explique Bruno Soullié, et puis les prélèvements sont envoyés dans un laboratoire qui concentre un nombre considérable de prélèvements de toutes les régions de France. J'aimerais avoir une analyse qui permette de dire "dans 5 minutes je reviens avec le résultat" mais ce n'est pas le cas et ce ne sera pas le cas pour encore quelques semaines."

Bruno Soullié qui précise que ces analyses ne sont possibles que tant que le matériel de protection est suffisant "si par exemple nous n'avons plus de surblouse, ce drive sera dans l'obligation de s'arrêter".

Précisions de Burno Soullié, médecin biologiste à Libourne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu