Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Nouveaux centres, opération exceptionnelle à Metz : la campagne de vaccination s'accélère en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La Moselle accélère le rythme de vaccination contre la Covid-19 : d'ici la fin de la semaine, le département sera doté de 17 centres de vaccination. Et une opération exceptionnelle sera menée dans une salle communale de Metz ce week-end.

Une infirmière prépare une dose de vaccin contre la Covid-19
Une infirmière prépare une dose de vaccin contre la Covid-19 © Radio France - Emmanuel Claverie

L'épidémie de coronavirus en Moselle est toujours préoccupante, mais stable, selon le bilan hebdomadaire établi par les autorités ce mardi. Inutile de prendre de nouvelles décisions comme dans les Alpes Maritimes, selon le préfet. En revanche, l'objectif majeur est la campagne de vaccination.

17 centres de vaccination en Moselle

D'ici la fin de la semaine, notre département sera doté de 17 centres de vaccination : en plus des dix déjà existants, trois ont ouvert jeudi dernier (deux à Metz et un à Freyming-Merlebach), et quatre le sont cette semaine (Dieuze ce mardi, Montigny ce jeudi, et Thionville et Bitche ce vendredi). Une montée en puissance permise par la dotation exceptionnelle des 30.000 doses de vaccin par le gouvernement.  

Dans tous les cas, la prise de rendez-vous peut se faire par téléphone, sur la plateforme Covax en Moselle, au 03 87 345 345, ou sur le site Doctolib. Les patients prioritaires sont les personnes âgées de plus de 75 ans, les professionnels de santé, et les personnes présentant des comorbidités.

Opération exceptionnelle à Metz

Par ailleurs, une opération exceptionnelle de vaccination aura lieu ce week-end à Metz, pour accélérer encore la délivrance d'une première dose. On ne connait pas encore le lieu précis, mais cette action va permettre la vaccination de "plusieurs centaines, voire plus d'un millier de personnes" sur deux jours, selon le préfet de la Moselle, Laurent Touvet. Ces créneaux seront ouverts aux personnes de plus de 75 ans.

Malgré cette dotation exceptionnelle de vaccins, la Moselle n'est pas encore le département le mieux vacciné du Grand Est : "seulement" 4,2 % de Mosellans vaccinés à ce jour, contre 4,7 % des Vosgiens, 4,6 % des Ardennais et des Aubois, et 4,4 % des Haut-Rhinois. Mais ça ne va pas durer longtemps : "nous avons rattrapé ces derniers jours notre retard, grâce à cette dotation exceptionnelle de 30.000 vaccins", assure Laurent Touvet. Organiser la vaccination prend du temps : il faut réceptionner les doses, les répartir, mobiliser du personnel, des locaux." 

Nous allons rapidement devenir le premier département du Grand Est en terme de vaccination

Variant sud-africain majoritaire en Moselle

A noter aussi, la forte campagne de test sur notre département : 66.000 personnes ont été testées la semaine dernière, soit 6 % de la population totale mosellane. Et si le taux d'incidence est en légère augmentation, il n'explose pas non plus, et le taux de positivité est en-deçà de la moyenne nationale : signe que la progression de l'épidémie est contenue. 

La présence des variants, en revanche, est largement majoritaire : 55% de variant sud-africain, 20% de britannique, et seulement 25% de la souche originelle. Cette forte présence chez nous reste inexpliquée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess