Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Nouveaux tests anti-tuberculose dans la Vienne

vendredi 24 novembre 2017 à 12:32 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

La Vienne n'en a pas fini avec les dépistages anti-tuberculose ! Depuis la mort d'un écolier de 5 ans en avril dernier à Smarves, la Préfecture et l'Agence régionale de santé ont mis en place une vaste campagne de dépistage et de suivi dans les écoles. Nouveau point en cette fin novembre 2017.

Illustration : Un test cutané anti-tuberculose effectué par un professionnel
Illustration : Un test cutané anti-tuberculose effectué par un professionnel © Radio France - Philippe Pauchet

Poitiers, France

9 mois après le cas mortel de tuberculose à l'école de Smarves, dans la Vienne, l'Agence régionale de santé continue sa campagne massive de dépistage anti-tuberculose.

Tests sanguins complémentaires à Smarves

Avec en cette fin novembre, la nécessité de réaliser de nouveaux tests sanguins à Smarves pour les adultes et les enfants de plus de 5 ans (le test Quantiféron). Les familles vont recevoir des ordonnances individuelles, par courrier ou dans les cartables, pour aller réaliser ces tests en laboratoire d'analyses médicales sur RDV.

Dans un communiqué, la préfecture de la Vienne explique que l’ensemble des laboratoires a été informé de cette procédure et dispose des compétences et des tests nécessaires pour réaliser ce dépistage dans de bonnes conditions.

Ces modalités ont été privilégiées à la mobilisation d’un camion de dépistage, demandée par certains parents, dont la mise en oeuvre aurait demandé un délai plus long (nécessité de passer un marché qui aurait décalé d’au moins 3 mois ce dépistage complémentaire).

8 cas d'infection latente déjà détectés

A l'heure qu'il est, ces dépistage à grande échelle ont permis de repérer 8 cas d'infection tuberculeuse latente (ITL), c'est à dire non déclarée.

  • Ecole de Smarves : Suite à l’information incitative réalisée par l’ARS auprès des personnes n’ayant pas encore participé au dépistage, 11 adultes ont été dépistés. Une infection tuberculeuse latente (ITL) a été révélée chez l’un d’entre eux.
  • Ecole Les Ormes : Les examens complémentaires demandés pour un adulte ayant réagi légèrement au test ont révélé une ITL
  • Ecole de Targé : 2 enfants supplémentaires se sont fait dépistés. Une infection tuberculeuse latente (ITL) a été révélée chez l’un d’entre eux (scolarisé à Targé jusqu’en juin 2017).
  • Ecole Marie Carpantier (Châtellerault) : Les résultats des examens complémentaires demandés pour 1 adulte étaient en attente. Ils ont révélé une ITL
  • Ecole supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) de Poitiers (ex- IUFM) : Des élèves de l’ESPE de Poitiers ayant côtoyé l’enseignante de Smarves en 2015-2016 devaient être dépistés. 45 ont réalisé le dépistage. Parmi eux, 3 ITL ont été révélées. Une partie de ces élèves a été dépistée par les CLAT d’autres régions dans lesquelles ils exercent désormais. Les résultats sont en attente.

Encore faut-il que tout le monde fasse les tests

Afin de détecter et de prendre en charge le plus vite possible d’autres cas éventuels de tuberculose, il est primordial que tous les adultes et enfants concernés par ce dépistage réalisent les tests nécessaires. L’ARS incite vivement toutes les personnes n’ayant pas encore participé au dépistage à le faire.

Les prochaines étapes

  • 12 décembre 2017 : 2ème phase dépistage de l’ensemble des enfants et adultes de l’école Marie Carpantier,
  • 15 et 16 janvier 2018 : 2ème phase dépistage des personnes de l’école Jules Ferry concernées par le dépistage engagé fin octobre 2017.