Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Nouvelle arrivée de patients Covid dans le Finistère

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Pour la seconde fois en 24h, un avion sanitaire s'est posé mercredi après-midi à l'aéroport de Brest. A son bord, quatre patients évacués de l'hôpital d'Avignon dans le Vaucluse, dont le service de réanimation est saturé. Ces malades ont été pris en charge à la Cavale Blanche.

Quatre malades d'Avignon ont été pris en charge ce mercredi à l'hôpital de Brest.
Quatre malades d'Avignon ont été pris en charge ce mercredi à l'hôpital de Brest. © Radio France - Nicolas Olivier

L'appareil militaire en provenance d'Avignon a atterri à 15h07 à Brest-Guipavas. Sur le tarmac, quatre ambulances attendaient avec une douzaine de soignants pour transporter quatre patients gravement atteints par le coronavirus. Quatre hommes âgés de 47 à 75 ans, intubés, ventilés et sédatés. "Tous sont endormis, en détresse respiratoire, avec des états très variables, certains plus précaires que d'autres ont nécessité des soins assez importants en arrivant" précise Jean-Marie Le Tonnelier, chef du pôle ASUR (Anesthésie, SAMU, Urgences, Réanimations) au CHRU de Brest. Dans le meilleur des cas, ces malades resteront hospitalisés huit à quinze jours.

Les lits se remplissent vite

Moins d'une heure et demie après leur arrivée dans le Finistère, ils étaient admis en réanimation à l'hôpital de la Cavale Blanche où la situation se tend chaque jour un peu plus.

"On a aujourd'hui les capacités d'accueil qui permettent de faire ces transferts, sans obérer les capacités d'accueillir les malades du territoire" assure Eric Stindel, le président de la commission médicale d'établissement. En tout, 14 lits de réanimation sur 36 sont désormais occupés. Mais il ne reste plus que trois lits disponibles ce mercredi soir dans le service de réanimation médicale de La Cavale Blanche, normalement dédié aux patients Covid+. Des lits de réanimation "éphémères" seront ouverts dans les prochains jours. L'Agence régionale de Santé a activé le plan blanc ce mercredi.

Un nouvel avion attendu vendredi

"On est solidaires de l'ensemble des services de réanimation en France. On l'avait déjà fait au printemps, on le refait et on répondra à toutes les demandes dans la mesure du possible" rappelle le docteur Le Tonnelier.

Mardi, quatre autres malades avaient été transférés depuis le CHU de Nîmes (deux au CHRU de Brest, deux à l'hôpital d'instruction des Armées). Un troisième transfert est attendu ce vendredi à Brest : quatre patients de la région PACA seront répartis entre Brest, Quimper et Morlaix. "On aura accueilli douze patients à la fin de la semaine... On fera une pause après pour quelques semaines" reconnaît Eric Stindel, le président de la commission médicale d'établissement du CHRU de Brest. Le temps de laisser passer la vague, qui cette fois n'épargnera pas la pointe bretonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess