Santé – Sciences DOSSIER : Fessenheim : la plus ancienne centrale nucléaire de France

Nucléaire : les habitants de Fessenheim et alentours, champions des pastilles d'iode

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 9 septembre 2016 à 14:47

Les pastilles d'iode sont à retirer en pharmacie.
Les pastilles d'iode sont à retirer en pharmacie. © Maxppp - PQR/Le Républicain Lorrain

67,6% des particuliers qui habitent Fessenheim ou à proximité sont allés retirer leurs boîtes de pastilles d'iode en pharmacie. Un taux record d'après les chiffres de l'autorité de sûreté nucléaire.

D'après l'autorité de sûreté nucléaire (ASN), huit mois après le lancement de la campagne de distribution de pastilles d'iode dans un rayon de 10 kms autour des 19 centrales nucléaires françaises, en moyenne 49,4% des habitants sont allés en pharmacie récupérer les fameuses pastilles. Un chiffre qui monte à près de 67,6% pour la zone de Fessenheim (Haut-Rhin).

Taux de retrait des pastilles d'iode dans les 19 centrales nucléaires françaises - Aucun(e)
Taux de retrait des pastilles d'iode dans les 19 centrales nucléaires françaises - (copie d'écran ASN)

Taux de retrait des pastilles d'iode dans les 19 centrales nucléaires françaises (copie d'écran ASN).

En cas d’accident nucléaire, la prise d’iode stable est une des actions de protection essentielles. Particuliers, professionnels, entreprises, établissements publics, écoles doivent avoir à disposition des comprimés pour leur famille, leurs employés, leurs clients et leurs usagers. Pour retirer les pastilles il faut se rendre dans une pharmacie avec le bon reçu début 2016.

LIRE AUSSI :