Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Occitanie : 131 intoxications au monoxyde de carbone en 2018

mercredi 9 janvier 2019 à 18:10 Par Suzanne Shojaei et Pierre Viaud, France Bleu Occitanie

L'an dernier, en France, le gaz de combustion a tué 131 personnes, pour 3.600 cas d'intoxication au total. En Occitanie, l'Agence régionale de Santé a compté 131 cas d'intoxication, aucun décès. L'occasion de rappeler les mesures de précaution.

Détecteur de monoxyde de carbone
Détecteur de monoxyde de carbone © Radio France -

Occitanie, France

Pas plus tard que dimanche 6 janvier, les pompiers toulousains sont intervenus avenue de la Gloire pour secourir 11 personnes intoxiquées au monoxyde de carbone. Un chauffage défectueux serait à l'origine de l'incident. L'an dernier, en France, on compte 3.600 cas d'intoxication, dont 131 personnes tuées. La plupart de ces intoxications sont dues à des systèmes de chauffage défectueux. "L'entretien des appareils de chauffage est très important, rappelle le Colonel Jean-Louis Ferres, directeur du SDIS du Tarn-et-Garonne. Des chaudières, des poêles... Ces appareils qui fonctionnent sur une base de combustion émettent du gaz."

Faire vérifier ses installations

C'est la solution n°1 : vérification, ramonage des conduits tous les ans, tous les deux ans, en fonction de votre matériel, pour un montant d'environ 80 euros. "La majorité des intoxications sont liées à un mauvais entretien de ces appareils de chauffage", précise Jean-Louis Ferres.

Le mieux est de faire vérifier votre chaudière une fois par an.

Les pompiers rappellent que les émanations de monoxyde de carbone peuvent également provenir de moteurs thermiques, de groupes électrogènes ou de véhicules en marche dans des lieux non ventilés (par exemple, dans un garage).

Installer un détecteur

À ne pas confondre avec les détecteurs de fumée ! Ces derniers sont obligatoires dans les logements. Mais il existe aussi les détecteurs de monoxyde de carbone, très utiles car ce gaz est inodore et incolore

Il est possible de trouver le boitier en magasin ou sur internet, pour un prix moyen de 30 à 60 euros

Les symptômes de l'intoxication

"Ça commence par des maux de tête, explique Laurent Pena, de l'ARS d'Occitanie. On peut avoir aussi des nausées, des vomissements. La personne peut également s'endormir et mourir."