Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Occitanie : les premières mesures du "plan d'urgence" pour l'hôpital chez nous

-
Par , France Bleu Occitanie

Une semaine après la présentation par le gouvernement du "plan d'urgence" pour l’hôpital, le détail des mesures chez nous commence à se faire connaître. Le directeur général de l'Agence régionale de santé, Pierre Ricordeau, les a dévoilé ce matin sur France Bleu Occitanie.

Les mesures du "plan d'urgence" pour l'hôpital commencent à être connues chez nous
Les mesures du "plan d'urgence" pour l'hôpital commencent à être connues chez nous © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Occitanie, France

150 millions d'euros d'aides et reprise de la dette de 2 milliards d'euros des hôpitaux. Voici dans les grandes lignes, les moyens dont devraient bénéficier les établissements de santé de la région Occitanie dans le cadre du "plan d'urgence" pour l'hôpital. Il a été dévoilé la semaine dernière par le gouvernement. 

Parmi les projets sur la table, il y a les primes pour le personnel. "Un métier par exemple comme celui des aides-soignants en gériatrie va être revalorisé avec une prime de 100 € par mois" a précisé ce matin sur France Bleu Occitanie, Pierre Ricordeau, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS).

Le CHU Purpan accueillera des médecins libéraux

Sur l'investissement, il promet "d'importantes aides pour les investissements courants. Ça va commencer dès le début de l'année prochaine et ça va être mis en place sur trois ans. C'est-à-dire des aides sur le petit matériel, les équipements que l'on n'arrive pas acheter et sur la qualité des locaux."

Pour désengorger les urgences, le CHU Purpan accueillera des médecins libéraux qui tiendront leurs consultations comme dans une maison médicale de garde.   

"2.000 emplois d'infirmiers ou d'aides-soignants en plus dans les EPHAD"

L'ARS travaille aussi pour prendre en charge les personnes âgées ailleurs qu'aux urgences. Elle a lancé le recrutement d'infirmiers pour assurer les gardes de nuit dans les Ehpad. " 120 établissements bénéficient déjà d'un programme d'astreinte de nuit, a tenu à rappeler Pierre Ricordeau. Dès la fin de l'année, je vais doubler ce programme. Et ça sera fait à nouveau en 2020. Cela devrait permettre de renforcer de 2.000 emplois le nombre d'infirmiers ou d'aides-soignants dans les EPHAD."

D'ici 2 ou 3 ans, l'agence veut ouvrir de nouvelles places en maison de retraite et des Etablissements de soins de suite et de réadaptation. Le chaînon doit permettre de libérer des lits à l'hôpital sans laisser le patient seul chez lui après un traitement ou une opération.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu