Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Octobre rose : une blogueuse rouennaise milite pour le dépistage chez toutes les femmes

A l'occasion d'Octobre rose une blogueuse rouennaise, elle-même victime d'un cancer du sein, milite avec ardeur pour le dépistage y compris chez les plus jeunes femmes.

Émilie Daudin blogueuse rouennaise victime d'un cancer du sein
Émilie Daudin blogueuse rouennaise victime d'un cancer du sein © Radio France - Yves-René Tapon

Comme chaque année Octobre rose multiplie les initiatives pour sensibiliser à l'importance du dépistage du cancer du sein chez les femmes. Seulement la moitié des femmes âgées entre 50 et 74 ans se font dépister et le chiffre a même diminué en 2020 (42%) avec la pandémie explique le président du conseil scientifique de la fondation ARC sur le cancer. Emilie Daudin, alias Emilie Brunette sur les réseaux sociaux, 34 ans, blogueuse rouennaise a dû affronter un forme très agressive du cancer du sein, le triple négatif. Elle milite pour l'importance du dépistage chez les femmes, y compris les plus jeunes.  

Tout le monde pense que ça ne concerne que les autres. Emilie Brunette

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Réécoutez ici l'interview d'Emilie Daudin

"Tout le monde pense que ça ne concerne que les autres, que ça ne nous concerne jamais, alors que moi, clairement, ce n'était pas mon cas. Je n'étais pas censée en avoir un. Et c'était important pour moi de communiquer pour améliorer le dépistage et la prévention. Surtout que toutes les femmes se sentent concernées par ce cancer parce qu'il touche quand même une femme sur huit en France, ce n'est pas rien". Pour Emilie Daudin "les femmes ont peur de découvrir une grosseur dans leur sein, elles ont surtout peur du diagnostic qui va se passer. Parler de chimiothérapie  ça fait peur et c'est ça qui fait que ça retarde tout en fait".

D'où l'importance de sensibiliser les plus jeunes : "On devrait nous apprendre dès le collège tout ce qui est auto-palpation pour pouvoir identifier rapidement et ensuite pouvoir alerter, puis commencer à aller se faire soigner" conclue la blogueuse rouennaise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess