Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Octobre Rose : "Je n'avais jamais fait de dépistage, j'ai eu de la chance d'être diagnostiquée à temps"

-
Par , France Bleu Berry
Communauté de communes Brenne - Val de Creuse

Fabienne a eu un cancer du sein il y a 9 ans. Elle est en rémission depuis 8 ans. Pour Octobre Rose, elle témoigne : elle qui n'avait jamais fait de dépistage avant la maladie s'estime chanceuse d'avoir été diagnostiquée à temps.

Fabienne, en rémission d'un cancer du sein
Fabienne, en rémission d'un cancer du sein © Radio France - Elodie Rabelle

Elle s'estime chanceuse ! Fabienne, la cinquantaine, est en rémission d'un cancer du sein diagnostiqué il y a 9 ans. Elle est en rémission depuis 8 ans. Elle doit sa rémission au fait d'avoir appris sa maladie à temps.  "Il y a des cancers du sein dans ma famille et pourtant, je n'avais jamais fait de dépistage. Un jour, j'ai senti une boule dans mon sein et le diagnostic est tombé très vite. C'était un cancer du sein." se souvient-elle. 

Le dépistage peut sauver des vies

Fabienne est désormais suivie tous les ans : "Tous les ans, je fais ce que j'appelle ma journée de dépistage : mammographie, IRM, prise de sang, parce-qu'effectivement, plus le cancer est pris tôt, plus on a de chances de s'en sortir. J'ai eu de la chance quand je suis tombée malade, c'était un hasard d'être prise en charge tôt dans ma maladie, ça aurait pu en être autrement."

En effet, un diagnostic précoce permet de mieux appréhender la maladie : "On a des traitements adaptés, beaucoup moins lourds, c'est donc très important de faire des dépistages réguliers." 

Elle veut mettre en garde les femmes qui, comme elle, ne se font pas dépister : "On se dit que le cancer du sein se guérit facilement aujourd'hui, que c'est pas trop grave... mais le jour où ça arrive, c'est là que l'on se dit qu'on aurait pu faire quelque-chose avant." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess