Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Octobre rose : un mois d'initiatives contre le cancer du sein

samedi 1 octobre 2016 à 10:42 Par Anne Jocteur Monrozier, France Bleu

Le mois d'octobre voit cette année encore se multiplier les campagnes de dépistage, les collectes de fonds, les manifestations et les défis sportifs partout en France pour sensibiliser au cancer du sein, le plus fréquent et le plus mortel des cancers chez les femmes.

La tour Eiffel illuminée en rose le 26 septembre 2016 pour le lancement de l'opération Octobre rose
La tour Eiffel illuminée en rose le 26 septembre 2016 pour le lancement de l'opération Octobre rose © Maxppp -

L'opération Octobre rose ("Breast Cancer Awareness Month" en anglais) rassemble depuis le début des années 90 associations, professionnels de santé et organismes sanitaires et cherche à sensibiliser les femmes sur le dépistage du cancer du sein.

Chaque année en France, près de 12.000 femmes décèdent d'un cancer du sein. Or, plus un cancer est détecté tôt, mieux il guérit. C'est le message délivré par ce mois de prévention, d'information, de levées de fonds et d'initiatives autour du symbole du ruban rose.

Plusieurs événements sont également organisés partout en France : distributions de tracts, ateliers d'autopalpation, ventes aux enchères, courses à pieds et marches, collectes de fonds et de soutiens-gorge...

Dans le cadre du dépistage organisé, mis en place il y a douze ans, les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à réaliser une mammographie tous les deux ans, et tous les ans pour celles qui présentent un risque élevé. Mais la participation à ce programme stagne depuis 2008.

À lire aussi