Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Octobre Rose : "une chute de 6% des dépistages du cancer du sein" à cause du Covid-19 cette année

-
Par , France Bleu RCFM

Octobre Rose, le mois dédié à la lutte contre le cancer du sein, débute ce jeudi. L'occasion pour le centre de dépistage des cancers en Corse d'alerter sur la baisse des mammographies depuis le début de la crise du Covid.

Une jeune amiénoise de 40 ans participe à son premier dépistage du cancer du sein à la clinique Pauchet d'Amiens
Une jeune amiénoise de 40 ans participe à son premier dépistage du cancer du sein à la clinique Pauchet d'Amiens © Radio France - Elodie Touchais

Franck Le Duff, médecin directeur du centre régional de coordination du dépistage du cancer en Corse, se dit "inquiet", à l'occasion du lancement d'Octobre Rose, ce mercredi. Depuis le début de la crise du Covid-19, "on voit une baisse assez sensible du nombre de personnes dépistées. On est à -6% pour le cancer du sein cette année, et à près de -10% pour le cancer colorectal. Et je ne vois pas les choses s'arranger pour la fin de l'année".  Il met en cause la prévention sur le coronavirus, qui fait passer les autres problèmes de santé au second plan. 

Les gens tardent à se faire dépister

Le médecin l'observe au centre de dépistage : "on voit un peu plus apparaître des cancers qui sont un peu plus gros, un peu plus évolués que l'année dernière. Donc on sent bien que les gens tardent à se faire dépister". Il rappelle l'importance de détecter tôt les maladies graves : " c'est plus de chances de guérison et des chances de complications moins importantes". Le dépistage du cancer du sein est gratuit pour toutes les femmes entre 50 et 74 ans.

Un programme bouleversé

Autre conséquence du Covid : la suppression de nombreux événements qui permettent d’habitude aux associations de lever des fonds. En Corse cette année, pas de vraies marches ou de courses, mais des cagnottes en ligne et des défis via une application. Pour soutenir la cause, vous pouvez donc  : 

Une chute des dons cette années

"Nous avons chaque année une trentaine d'événements qui nous permettent de collecter les trois-quarts de nos fonds. Et malheureusement cette année, au lieu de la trentaine d'événements, nous n'en avons que quatre", déplore Catherine Riera présidente de l'association La Marie-Do . Elle appelle aux dons : "chaque euro versé sera essentiel pour nous permettre d'accompagner au mieux les malades du cancer". 

chaque euro versé sera essentiel 

Marc Germain, président de la Ligue contre le Cancer du Comité Haute-Corse, rappelle qu'Octobre Rose leur avait rapporté 25 000 euros. "Les manifestations, tout au long de l'année, représentent au moins 40% du budget". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess