Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ondes : "pas d'effet avéré sur la santé, mais des modifications biologiques"

-
Par , France Bleu

L'exposition aux ondes électromagnétiques peut provoquer des modifications biologiques sur le corps, selon un avis de l'Agence nationale sanitaire rendu public mardi. L' Anses affirme que les données scientifiques disponibles ne montrent pas d'effet avéré sur la santé, et ne juge donc pas nécessaire de modifier la règlementation.

ondes antennes relais portable
ondes antennes relais portable © Fotolia

Téléphones portables, antennes-relais, wi-fi ... Toutes ces ondes qui nous entourent peuvent provoquer des modifications biologiques sur le corps. C'est la conclusion de l'Agence nationale sanitaire, dans son dernier avis rendu public mardi. Quant à l'impact des ondes électromagnétiques sur la santé, l'Anses estime qu'aujourd'hui, les données scientifiques disponibles ne montrent pas d'effet avéré

Changements dans nos tissus et nos cellules

Les experts de l'Anses ont passé en revue des centaines d'études scientifiques pendant deux ans pour arriver à ces conclusions, et mettre à jour son dernier avis datant de 2009. L'agence précise ce qu'elle entend par changements biologiques : "des changements d'ordre biochimique, physiologique ou comportemental qui sont induits dans une cellule, un tissu, ou organisme". 

Toujours pas de réponse concernant les craintes de cancers, de problèmes de fertilité ou autres impacts sur la santé . Pour l'Anses, les données scientifiques actuelles ne permettent pas de répondre à ces questions de santé publique.

Vigilance conseillée

Sans effet avéré sur la santé, l'Agence ne juge pas nécessaire de modifier la règlementation des seuils limites d'exposition aux ondes électromagnétiques. Malgré tout, elle recommande de limiter son exposition, en particulier celle aux téléphones mobiles et surtout pour les enfants .

L'évolution des technologies entraîne des expositions potentielles toujours plus grandes selon l'Anses, avec par exemple l'arrivée de la 4G, ou la mise sur le marché de nouveaux appareils comme les tablettes.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé en mai 2011 les champs électromagnétiques radiofréquences (de 9 à 300 GHz) comme "peut-être cancérogènes".

électromagnétiques
électromagnétiques

 

VOTRE AVIS

Choix de la station

À venir dansDanssecondess