Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Optique, dentaire, audio-prothèses : les restes à charge globalement plus faibles en Occitanie

vendredi 29 septembre 2017 à 10:08 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

La Mutualité Française vient de publier un grand atlas national du reste à charge à payer pour des lunettes, des prothèses auditives et dentaires. Les départements de l'ex-Midi-Pyrénées s'en sortent très bien, mais à la loupe, il y a des disparités entre départements.

Les frais dentaires sont plutôt bien couverts dans la grande région toulousaine.
Les frais dentaires sont plutôt bien couverts dans la grande région toulousaine. © Radio France - Vanessa Marguet

Toulouse, France

C'était une promesse de campagne, Emmanuel Macron a fixé l’objectif d’un reste à charge zéro en optique, dentaire et audio-prothèse, zéro euro après remboursement de la Sécurité sociale et des complémentaires santé. Pour l'heure, les Français ont le reste à charge le plus bas des pays de l’Union européenne à 15, grâce justement à l'action de l'Assurance Maladie et des mutuelles. Il est en moyenne de 247 euros par an. Globalement, en dehors de l'auditif pour certains départements, tous les indices sont en dessous des moyennes nationales dans l'ex-Midi-Pyrénées, le reste à charge y est plus faible que dans le reste de la France. Décryptage avec Pierre-Jean Gracia, président de la Mutualité Française Occitanie.

Optique : le grand écart entre Toulousains et Ariégeois, les opticiens maintiennent des prix forts

Pour les lunettes, le reste à charge est de 159 euros en Haute-Garonne contre 112 euros dans le Tarn et 4 euros seulement, presque rien en Ariège, record national. C'est d'abord une question de moyens et de goûts. Les Toulousains sont plus riches, plus solvables, donc ils achètent des montures, de marque, plus chères. Et les opticiens en profitent puisque malgré la forte densité de la profession dans le département, les prix ne sont pas tirés vers le bas, au contraire. On notera que les Gersois et les Tarn-et-Garonnais versent plus de 130 euros de leur poche en optique. C'est dû, nous dit Pierre Jean Gracia, au fait que beaucoup d’entre eux travaillent autour de Toulouse, ils ont donc de fait la même mutuelle que les Toulousains. Et l'optique étant surtout pris en charge par les complémentaires santé, cela explique ce phénomène de surenchérissement dans ces deux départements.

Optique : un reste à charge élevé en Haute-Garonne  - Getty
Optique : un reste à charge élevé en Haute-Garonne © Getty - Mutualité Française

Le reste à charge zéro, c'est un effet d'annonce. On aura vraiment du mal à l'appliquer surtout en matière d'audio-prothèses.

Dentaire : beaucoup de chirurgiens-dentistes et des restes à charge faibles

Les habitants de l'ex-Midi-Pyrénées sont chanceux, 40 euros de reste à charge en moyenne pour l'ex-Midi-Pyrénées, c'est en dessous de la moyenne nationale (55 euros) et assez homogène : 39 euros pour les Toulousains, 40 euros pour les Montalbanais, 28 euros pour les Castrais et Albigeois. Cela peut s'expliquer par une densité importantes de dentistes chez nous est parmi les plus élevés, cela se vérifie notamment en Haute-Garonne. Les voisins de l'ancien Languedoc-Roussillon ont le reste à charge le plus faible de France en dentaire car dans l'Aude, l'Hérault et le Gard, vit davantage qu'ailleurs une population pauvre, couverte par des la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) ou l'ACS (aide pour une complémentaire santé), avec des prestations parfois gratuites.

L'Occitanie est une des régions les plus pourvues en dentistes. C'est particulièrement le cas en Haute-Garonne. - Aucun(e)
L'Occitanie est une des régions les plus pourvues en dentistes. C'est particulièrement le cas en Haute-Garonne. - Mutualité Française

Audio-prothèses : une prise en charge trop faible, plombée par le manque de professionnels

Dans l'auditif, les restes à charge sont très importants, même au dessus de la moyenne national pour le Tarn-et-Garonne, le Gers et la Haute-Garonne, 900 euros en moyenne. La densité du nombre d'audioprothésistes est plutôt élevée, comparée au reste du territoire français, mais cela ne suffit pas au regarde de la demande grandissante.

856 euros de reste à charge moyen pour une audio-prothèse au niveau national, 936 euros dans le Tarn-et-Garonne, 910 euros dans le Gers. - Aucun(e)
856 euros de reste à charge moyen pour une audio-prothèse au niveau national, 936 euros dans le Tarn-et-Garonne, 910 euros dans le Gers. - Mutualité Française

Le gouvernement a annoncé ce 28 septembre vouloir réduire le déficit de la Sécurité sociale à 2,2 milliards d'euros en 2018, un niveau inédit depuis 17 ans, au prix d'économies importantes dans le domaine de la santé.

LIRE AUSSI Prix du tabac, forfait hospitalier, retraites : les principales mesures du budget de la Sécu pour 2018