Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Orléans: après l'arrêt des consultations le midi à SOS Médecins, une maison de garde va rouvrir en novembre à Fleury

vendredi 1 juin 2018 à 18:43 Par Jérémy Marillier, France Bleu Orléans

L'arrêt des consultations le midi chez SOS Médecins n'arrange pas l'offre de santé dans l'Orléanais. Pour répondre à ces difficultés, trois solutions sont à l'étude. Explications du Président du Conseil de l'Ordre des Médecins du Loiret.

L'entrée de SOS Médecins, rue Chanzy, à Orléans
L'entrée de SOS Médecins, rue Chanzy, à Orléans © Radio France - France Bleu

Orléans, France

L'annonce avait fait grand bruit il y a quelques semaines : débordé, fatigué par des consultations sans réelle urgence, SOS Médecins 45 décidait d'arrêter de prendre des rendez-vous entre 12h et 14 h sur Orléans à partir du premier juin. Une décision radicale mais inévitable. Les huit médecins de la structure orléanaise veulent se recentrer sur leurs priorités, comme les visites à domicile. 

Dans ce désert médical qu'est le Loiret, cet arrêt vient remettre encore un peu plus en cause le principe de continuité des soins. Christophe Tafani, président du Conseil de l'Ordre des Médecins du Loiret, s'exprime sur France Bleu et assure que plusieurs solutions sont à l'étude pour améliorer la situation.

France Bleu Orléans: Cette désision de SOS Médecins 45 a pu surprendre. Qu'en pensez-vous?

Christophe Tafani : Cette décision prise par SOS Médecins peut se comprendre. Ils font beaucoup de choses avec beaucoup de centres, de gardes. Ces consultations ont été mises en place pour apporter un plus et elles sont devenues trop compliquées pour eux. Cet arrêt peut paraître un peu brutal. Nous aurions aimé être avertis en amont, même si un travail avait déjà été engagé de notre côté pour répondre à cette problématique. La communauté médicale et les tutelles travaillent énormément pour trouver des solutions.

Plusieurs solutions sont donc à l'étude, notamment une sorte d'union de médecins. En quoi cela consiste?

Il s'agit d'une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé qui se met en place à l'heure actuelle sur la Métropole grâce aux unions syndicales. Les discussions sont en cours. Des professionnels de santé, des médecins vont s'organiser entre eux pour la prise en charge des patients, notamment pour les soins non-programmés, l'une des principales difficultés dans le Loiret.

Les Maisons de Santé Pluridisciplinaires pourraient également collaborer entre-elles?

Sur Orléans, trois MSP s'organisent pour, à tour de rôle, prendre des soins non-programmés un jour chacune. Les patients pourront venir sans rendez-vous pour une prise en charge urgente ou semi-urgente.

Enfin, une Maison Médicale de Garde pourrait revenir dans le nord de la Métropole?

Tout cela se met en place avec le Conseil de l'Ordre des Médecins et l'Agence Régionale de Santé. Une Maison de Garde Nord va rouvrir en novembre. Les discussions sont très avancées. Cette structure se trouvera dans les locaux de la MSP de Fleury-les-Aubrais. Des médecins y assureront de nouveau des gardes, dont des médecins du secteur Nord qui se porteront volontaires. Plusieurs professionnels se montrent intéressés.