Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Où sont les centres dédiés Covid-19 en Mayenne ? L'Agence régionale de santé préfère ne pas le communiquer

-
Par , , France Bleu Mayenne

Des consultations médicales "Covid-19" sont organisées en Mayenne depuis hier, lundi 23 mars, par le SAMU 53, le Conseil départemental de l'Ordre des Médecins et le groupement hospitalier de territoire. Les cas suspects sont, sur avis d'un médecin, envoyés dans un des huit sites du département.

Image d'illustration - Coronavirus.
Image d'illustration - Coronavirus. © Radio France

Silence radio de la part de l'ARS, l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire. Les lieux des huit sites mayennais sont tenus secrets. Ce sont aux médecins traitants de donner les adresses précises à leurs patients, si ces derniers sont suspectés d'être contaminés explique l'ARS. En procédant de cette façon, l'Agence, basée à Nantes, veut éviter que l'on passe au-dessus des médecins traitants et que les gens aillent directement sur ces sites dédiés au Covid-19.

Des formes bégnines de la maladie dans 85% des cas

Pour les Mayennais qui n'ont pas de généralistes, et nous sommes nombreux dans ce cas-là, il faut appeler le 116/117, c'est le service de régulation de la permanence des médecins, un numéro joignable 24h/24, 7 jours/7. 

Si vous êtes fiévreux ou que vous avez de la toux, n'allez pas à l'hôpital. Il faut passer d'abord par son médecin traitant pour un premier diagnostic. Dans un communiqué, l'Agence régionale de santé rappelle que 85% des prochains malades du Covid-19 présenteront des formes bénignes de la maladie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu