Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Où sont passés les gels hydro-alcooliques du premier tour dans Drôme et en Ardèche ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les soignants se plaignent de n'avoir pas assez de protection pour affronter la crise du coronavirus : pas assez de masques, de gants, de gels hydro-alcooliques. Pourtant, chaque bureau de vote avait dimanche dernier du gel à disposition. Que sont devenus ces bonbonnes en Drôme et en Ardèche?

Du gel hydroalcoolique est disponible dans tous les bureaux de vote.
Du gel hydroalcoolique est disponible dans tous les bureaux de vote. © Radio France - Aurore Jarnoux

Le manque de protection pour les professionnels de santé est criant pour affronter les nombreux cas de contaminés au coronavirus. Manque de gants, manque de masques, certains se proposent d’ailleurs d’en coudre pour les soignants, et manque de gel hydro-alcooliques. Tous les votants du premier tour des élections municipales de dimanche dernier en ont pourtant croisé, de ces solutions désinfectantes : dans les bureaux de vote. Dans l’Hérault, le syndicat des pharmaciens a fait officiellement la demande aux mairies de récupérer les bonbonnes. Sur les réseaux sociaux, une même demande qui circule, adressée par une infirmière de la Côte-d’Azur. 

Des modèles de masques circulent pour que le grand public ou les soignants cousent eux-mêmes leur masque - Radio France
Des modèles de masques circulent pour que le grand public ou les soignants cousent eux-mêmes leur masque © Radio France - David Meilhac

Les mairies de Drôme et d’Ardèche ont réagi

Il y a d’abord les mairies qui étaient un peu courtes en gel hydro-alcoolique, peut-être dans les villes où la participation était forte. À Valence, pas assez de reste pour les distribuer. Les bidons ont été récupéré pour les donner au CCAS et à l’accueil de l’hôtel de ville. Mais heureusement qu’il n’y a pas eu de second tour, il aurait fallu se débrouiller pour en racheter.

À Bourg-Saint-Andeol, pas de second tour non plus. Ça tombe bien, il ne reste plus rien. Idem à La Voulte-sur-Rhône, tout y est passé. Il faut dire que les votants se lavaient les mains à l’entrée, puis à la sortie. Trois bureaux de vote, chacun deux bidons : les six solutions hydro-alcooliques achetées ont disparu dimanche dernier.

Reste quelques mairies généreuses : à Privas, les gels restants ont été livrés au cabinet d’infirmiers et docteurs de la ville, à l’initiative des élus. À Romans-sur-Isère, les gels ont été redistribués au services de portage de repas à domicile, aux permanences CCAS et à la police municipale. 

Enfin à Portes-lès-Valence, un médecin hospitalier a pris contact avec Mme le maire réélue. Les gels en trop lui ont été donnés, ainsi qu’à un cabinet d’infirmière. Et la maire Geneviève Girard assure s’être attelée à coudre des masques elle-même pour le personnel médical pour affronter les nombreux cas de coronavirus.

Le premier masque cousu par Mme le maire de Portes, Geneviève Girard - Aucun(e)
Le premier masque cousu par Mme le maire de Portes, Geneviève Girard - Geneviève Girard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu