Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Ouverture d'un nouveau service à la clinique du Petit Pien à Monéteau

mercredi 30 mai 2018 à 20:03 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

La clinique ouvrira lundi 4 juin un service d'hospitalisation de jour de dix lits.

Ouverture d'un nouveau service au sein de la Clinique
Ouverture d'un nouveau service au sein de la Clinique © Radio France - Photo Clinique du Petit Pien

Auxerre, France

L'établissement sous le label Clinéa fait partie du groupe Orpéa. Il a ouvert ses portes en février 2017 dans l'Yonne et dispose déjà de quatre-vingt-dix places pour des patients en soins de réadaptation et de rééducation après une hospitalisation.

"De la rééducation fonctionnelle" - Christelle Durand, directrice

La clinique a trouvé son rythme de croisière

Cette nouvelle unité de jour est complémentaire de la première explique Christelle Durand la directrice de la clinique : " On a vocation à accueillir deux types de population, soit celle qui est déjà dans la clinique qui peut rentrer à domicile mais qui a quand même besoin d'avoir des soins de suite de rééducation et de réadaptation et de compléter ce parcours là . Auquel cas on va proposer aux personnes de venir finir leur rééducation mais en étant chez elles le soir. On va travailler également avec les médecins libéraux pour un certain nombre de patients qui rentreraient à domicile mais qui auraient aussi besoin de rééducation et qui ne trouveraient pas les supports en médecine de ville pour assurer cette rééducation. Tout ce qui est essentiellement les chutes , la traumatologie, les prothèses, nous on sera plus sur de la rééducation fonctionnelle."

L’établissement a trouvé aujourd’hui son rythme de croisière

Dans le jardin arboré, Joss est venue rendre visite a son amie Colette l'une des résidentes : " Elle est en rééducation et ça se passe très bien. _Le cadre est joli et ça lui plait_." "C'est vrai qu'on est bien" ajoute la patiente. 

"Ça pour ça, on est bien" - Colette, une patiente

La clinique affiche quais complet

Comme Colette, près de soixante-dix patients sont suivis en ce moment dans ce centre de soins de suite et de réadaptation.  Un an et demi à peine après l'ouverture, la clinique affiche quasi complet se réjouit Christelle Durand :" A la fin du mois de juin on avait déjà rempli deux unités de soins de suites polyvalents et on a ouvert au quatrième trimestre une unité gériatrique. Les patients viennent _essentiellement de l'Yonne_. On a aussi des personnes hospitalisées à Dijon ou Paris qui reviennent ici pour la convalescence et la rééducation."

"Faciliter les liens avec les Ehpad et les hôpitaux" - Aline Guibelin, de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté

La structure répond a des besoins locaux affirme Aline Guibelin, la déléguée départementale de l'Agence Régionale de Santé : "Il y avait un déficit de places de service de soin de suite et de réadaptation sur le sud icaunais. Cela va permettre de faciliter le lien avec les Ehpad et les hôpitaux pour pouvoir les désengorger." D' autres établissements public et privés de réadaptation existent dans l'Yonne à Avallon, Tonnerre Auxerre et Sens notamment