Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Octobre rose : apprendre aux patientes à dépister les symptômes du cancer du sein à l'hôpital d'Aix-les-Bains

jeudi 26 octobre 2017 à 20:40 Par Clotilde Brunet, France Bleu Pays de Savoie

Les participantes ont appris à sentir avec leurs doigts des grosseurs dans les seins et d'autres anomalies, à l'hôpital d'Aix-les-Bains, ce jeudi. Cette auto-palpation peut permettre un diagnostic précoce du cancer du sein et augmenter les chances de guérison.

Dr Jocelyne Provençal, oncologue à Aix-les-Bains, essaie le buste pour s'exercer à l'auto-palpation.
Dr Jocelyne Provençal, oncologue à Aix-les-Bains, essaie le buste pour s'exercer à l'auto-palpation. © Radio France - Clotilde Brunet

Aix-les-Bains, France

Les patientes enfilent le buste d'auto-palpation et cherchent les symptômes d'un cancer du sein. Ce sont des boules, c'est-à-dire des tumeurs ou des ganglions. Il faut parfois enfoncer ses doigts profondément pour les sentir, encourage le Dr Provençal, oncologue à Aix-les-Bains. D'autres signes qui laissent présager un cancer du sein sont méconnus comme la peau d'orange sous le sein. Un de ces symptômes ne signifie pas automatiquement que la patiente est atteinte d'un cancer du sein mais elle doit consulter un médecin.

J'avais l'impression de me palper les seins de temps en temps mais j'en étais très loin. Je le faisais tout doucement alors qu'il faut appuyer très fort - Colette, une participante.

Augmenter les chances de guérison

Plus le diagnostic d'un cancer est précoce, plus la tumeur est petite généralement et plus les chances de s'en sortir sont importantes. La palpation est un complément à la mammographie, elle ne la remplace pas. La mammographie tous les deux ans est prise en charge pour les femmes de plus de 50 ans.