Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Paracétamol : les Côte-d'Oriens sont accros

-
Par , France Bleu Bourgogne

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance une grande consultation auprès des Français pour prévenir des méfaits de l'analgésique le plus vendu dans le pays. Beaucoup de Côte-d'Oriens oublient les effets du paracétamol sur le foie.

.
. © Maxppp - Luc Nobout

Dijon, France

En 10 ans, la consommation de paracétamol a augmenté de 53% dans l’hexagone. Vendu en libre service dans les pharmacies. Pour beaucoup de Français, il est considéré comme un médicament "peu dangereux". Pourtant, sa consommation en excès est la principale cause de greffe de foie en France. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance une grande consultation auprès des Français pour prévenir des méfaits de l'analgésique le plus vendu dans le pays.

"J'en consomme tous les jours, reconnait Julie, mère de famille, c'est vrai que comme il est vendu sans ordonnance, on peut penser qu'il n'est pas dangereux". Même si elle assure faire attention et rarement dépasser les deux comprimés par jour. 

"Vous avez parfois des gens qui ont une douleur tellement forte, qu'ils en prennent un puis deux, puis trois, et en deux heures ont boulotté toute leur dose autorisée pour une journée entière, s'alarme Jacques Darley médecin généraliste à Saint-Apolinaire. "La surconsommation peut provoquer une destruction fulgurante du foie".

L'ANSM recommande une prise maximale de quatre grammes de paracétamol par jour pour un adulte, espacé de préférence de six heures.