Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Paris : des traces de coronavirus de nouveau détectées dans les eaux usées

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les analyses des eaux usées de Paris et de la région parisienne révèlent à nouveau une présence du coronavirus mais à un "faible niveau". Pas de quoi s'alarmer selon Eau de Paris.

Station d'épuration (illustration)
Station d'épuration (illustration) © Radio France - Philippe Paupert

Le coronavirus de nouveau détecté dans les eaux usées de la capitale. Les analyses des eaux usées de Paris et de la région parisienne révèlent une présence du Covid-19, à un "faible niveau" selon l'Observatoire épidémiologique dans les eaux usées (Obépine).

"Cette très légère augmentation des traces de SARS-CoV-2 dans les eaux usées ne permet cependant pas à ce stade de tirer des conclusions sur le nombre de personnes infectées", précise Obépine dans un communiqué. "Ça n'a en tout cas rien à voir avec la tendance observée début mars : on était sur une dynamique exponentielle, chose qu'on ne constate pas aujourd'hui", a précisé précisé Sébastien Wurtzer, ingénieur et virologue au laboratoire d'Eau de Paris.

Le virus, présent dans les selles des malades se retrouvent dans les stations d'épuration. Ainsi pendant le pic de l'épidémie, de fortes concentrations avait été détectées dans les eaux usées. A la sortie du confinement mi-mai, "le virus n'était plus détectable dans plusieurs stations d'épuration d'Ile-de-France", indique Obépine mercredi dans un communiqué.

Suite aux premiers travaux réalisés début mars sur le sujet, Eau de Paris et plusieurs laboratoires de recherche, notamment de Sorbonne Université, ont créé l'observatoire Obépine, qui vise d'ici l'automne à mettre en place un réseau de 150 stations d'épuration sur tout le territoire français pour suivre l'épidémie de Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess