Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Grève illimitée aux urgences de plusieurs établissements de l'AP-HP depuis dimanche soir

samedi 13 avril 2019 à 20:02 - Mis à jour le lundi 15 avril 2019 à 8:14 Par Alexandre Frémont, France Bleu Paris et France Bleu

Ils souhaitent de meilleurs conditions de travail et plus de sécurité, les infirmiers et aides-soignants des urgences de plusieurs hôpitaux de l'AP-HP sont en grève depuis ce dimanche soir à Paris. La Pitié-Salpêtrière, Saint-Louis et Saint-Antoine notamment sont concernés.

Plusieurs établissements sont concernés par cette grève, notamment la Pitié-Salpêtrière à Paris.
Plusieurs établissements sont concernés par cette grève, notamment la Pitié-Salpêtrière à Paris. © Maxppp - Guy Gios

Paris, France

Plusieurs services des urgences des hôpitaux de l'AP-HP fermés depuis dimanche soir pour une grève illimitée. De nombreux établissements sont concernés : Lariboisière, la Pitié-Salpêtrière, Saint-Louis ou encore Tenon rejoignent Saint-Antoine, déjà en grève depuis le 18 mars. 

À l'appel de plusieurs syndicats, les infirmiers et aides-soignants seront en service minimum et porteront un brassard "gréviste". L'accueil des patients devrait se faire normalement. 

Ils réclament de meilleures conditions de travail, avec des revalorisations de salaires et une augmentation des effectifs. Ces soignants souhaitent aussi plus de sécurité aux urgences car plusieurs d'entre eux sont agressés régulièrement.

Une réunion de négociation est prévue ce lundi entre la direction et les représentations syndicales.