Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Parking payant à l'hôpital d'Avignon, une réflexion toujours en cours

-
Par , France Bleu Vaucluse

La direction du Centre hospitalier d'Avignon étudie plusieurs pistes, dont celle de rendre payant le parking public. Si rien n'est encore acté, la plupart des usagers y sont opposés, tout comme des syndicats, comme la CGT et FO.

Les automobilistes doivent parfois tourner 15 minutes voire plus avant de trouver une place.
Les automobilistes doivent parfois tourner 15 minutes voire plus avant de trouver une place. © Radio France - Quentin Perez de Tudela

Avignon, France

Le parking public du Centre hospitalier d'Avignon sera-t-il un jour payant ? Cette question, la direction de l'établissement dit ne pas l'avoir encore tranchée.

Mais elle le reconnaît : elle cherche bien des solutions pour, dit-elle, "réguler" le trafic sur cette aire de stationnement souvent saturée, surtout l'après-midi.

Les usagers craignent pour leur porte-feuille

Toujours est-il que la plupart des usagers sont opposés à l'idée de faire payer le parking. C'est le cas de Claudie qui doit régulièrement conduire sa mère de 94 ans à l'hôpital pour des examens : "Quand on a une personne à visiter tous les jours pendant une semaine, ça finira par coûter cher", dit-elle en se dirigeant vers sa voiture.

Reportage sur le parking public du Centre hospitalier d'Avignon.

Les propos sont les mêmes dans la bouche de Laure, maman d'une petite fille qui doit se rendre à l'hôpital pour une consultation :

Si on doit payer le parking, c'est abusé. Il y a de l'espace. Il pourrait l'agrandir ou en faire un nouveau.

Un groupe de travail doit se pencher sur le dossier d'ici la fin de l'année. - Radio France
Un groupe de travail doit se pencher sur le dossier d'ici la fin de l'année. © Radio France - Quentin Perez de Tudela

Des syndicats vent debout

Agrandir le parking actuel ou en faire un nouveau, c'est la demande de la CGT et FO. Selon ces syndicats, les problèmes de stationnement seraient liés à un manque d'investissement de l'hôpital au regard du développement de son activité.

Toujours d'après le CGT et FO, le fait de faire payer les usagers serait aussi contradictoire avec le développement de la médecine ambulatoire. Les organisations syndicales redoutent également une privatisation de la gestion du stationnement.

De son côté, la direction de l'hôpital joint par France Bleu Vaucluse, assure n'avoir encore rien décidé. Un groupe de travail doit se pencher sur le dossier d'ici la fin de l'année 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu