Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pas de fermeture ou bien fermeture estivale des urgences ou de l'unité SMUR ? L'hôpital de Mayenne dans le flou

-
Par , France Bleu Mayenne

L'avenir des urgences est en suspens à l'hôpital de Mayenne. L'agence régionale de santé assure qu'elle fait tout pour éviter une fermeture estivale du service. Le syndicat Force Ouvrière est sur le qui-vive.

photo d'illustration
photo d'illustration © Radio France - Annaig Haute

Mayenne, France

Les représentants de l'organisation syndicale ont rencontré la déléguée de l'ARS en Mayenne vendredi après-midi. Toutes les options sont sur la table. C'est la direction du Centre Hospitalier du Nord-Mayenne qui les a proposées à l'agence. Mais, pour l'instant, rien n'est acté, rien n'est validé. La première option : une fermeture des urgences la nuit à partir de 18h30 en juillet et en août. La deuxième : une fermeture de l'unité SMUR. La dernière : on ne ferme rien et on recrute des urgentistes intérimaires pour assurer les différentes missions. Evidemment, cette hypothèse-là est défendue par FO. 

Une AG du personnel le 13 juin

L'ARS a quelques semaines seulement pour trouver les médecins qui manquent. Un calendrier serré, d'où l'inquiétude du personnel. En cas de fermeture estivale des urgences ou du SMUR, le syndicat ne voit pas comment l'hôpital de Laval, le plus proche, un établissement également sous tension, pourrait prendre en charge des patients supplémentaires. Jeudi prochain, 13 juin, le personnel se réunira en assemblée générale. Pas sûr que d'ici là les soignants du CHNM aient obtenu des garanties pour faire fonctionner leur outil de travail en toute sécurité, pour eux et pour les usagers.